croissant lune

La lune n'existe pas!

Accueil S'abonner Commentaire L'auteur
iconeretour
SOMMAIRE
1 + L'origine de la lune selon la science.
2 + Cette théorie amène déjà plusieurs incohérences.
3 + Nombres étranges.
4 + Pourquoi la lune est jaune à l'oeil nu et grise avec des optiques?
5 + Pourquoi la lune est elle plus grosse sur l'horizon?
6 + Pourquoi la pleine lune brille t'elle 100 fois plus que le 1/4 de lune?
7 + Pourquoi le sol de lune est il toujours gris?
8 + Anomalies de la lumière cendrée.

Dernière modification le 6 Octobre 2018.

Mes vidéos YouTube sur ce sujet"
Vidéo 1
Vidéo 2
Vidéo 3


Selon la théorie officielle, la lune est un satellite en orbite autour de la Terre. Effectivement, on peut voir la lune dans le ciel.
Mais est ce que la lune est bien ce qu'on nous en dit?
Est ce vraiment un corps matériel en orbite autour de la Terre?
Lorsqu'on analyse de près les données officielles et les photos prises de la lune par les sondes lunaires, on trouve beaucoup d'incohérences
Selon certains le langage que j'utilise est trop simpliste pour être sérieux. Mais pourquoi il faudrait utiliser un langage complexe et réservé aux spécialistes pour expliquer quelque chose?
Est ce qu'un adulte utilise un langage technique pour expliquer le fonctionnement d'une centrale nucléaire à un enfant?
On peut tout à fait expliquer avec des mots simples, les choses les plus complexes. Et si on ne le peut pas ... c'est qu'on n'y a rien compris!
Cette série de parution se veut surtout un échange, une collaboration avec ceux qui ont l'esprit assez ouvert pour remettre en question les informations officielles.
N'hésitez pas à laisser un commentaire, une critique, donner des informations nouvelles sur ce sujet.





1 + L'origine de la lune selon la science.


Il y a eu 4 explications à la formation de la Lune.

formation lune 1 + Lorsque la Terre était encore à l'état de magma visqueux, sa vitesse de rotation aurait créé un bourrelet de matière à l'équateur qui a fini par s'arracher pour former la Lune.
C'est en 1880 que Georges Darwin, le second fils du célèbre Charles Darwin, avait proposé cete hypothèse. Il envisageait même que l'Océan Pacifique soit la cicatrice de cette fission. Cette théorie a été abandonnée parce qu'il faudrait que la Terre tourne beaucoup trop vite pour qu'un morceau s'en détache et soit satellisé: une journée entière devrait durée 2h30.

capture lune 2 + La lune était une petite planète qui aurait été capturée par la Terre. C'est la théorie qui a été proposée par le chercheur allemand Gerstenkom en 1955.
Mais il a une sérieuse objection à cette hypothèse, parce qu'il faudrait une coïncidence trop improbable pour que la Terre arrive à capturer un autre corps: orientation des orbites, position, vitesse, synchronicité etc…
Si un corps venait à passer très proche de la Terre, il n'y aurait pas d'impact, il serait dévié et finirait très certainement sa trajectoire dans le soleil.

lune protoplanétaire 3 + La lune s'est formée en même temps que la Terre au tout début du système solaire, ou à partir de débris gravitant encore autour de la Terre.
Cette théorie a été proposée par l’astrophysicien soviétique E.L. Ruskol dans les années 60. Puis finalement abandonnée, parce que là encore, le moment cinétique de la Terre et de ces débris en orbite autour de la Terre, devrait être beaucoup trop élevé pour que se forme un anneau.
En d'autres termes, il faudrait que l'ensemble Terre et débris tourne beaucoup trop vite.

lune impact 4 + Ce serait une planète qui aurait percuté la Terre. quelques millions d'années après la naissance du système solaire, soit il y a environ 4,5 milliards d'années.
Théorie proposée par R.A Daly en 1946, oubliée, puis adoptée en 1975 lors d'un congrès de scientifiques. C'est la version admise aujourd'hui.
Ils ont appelé cette petite planète Théia, elle faisait à peu près la moitié du diamètre de la Terre et l'impact aurait arraché une grande quantité de roches de la surface terrestre qui se seraient ensuite agglomérées pour former la lune.
Ce qui restait de Théia serait allé se perdre dans le soleil.
Hypothèse de l'impact géant


2 + Cette théorie amène déjà plusieurs incohérences:


La probabilité pour que les deux planètes se rencontrent sur le même point, au même moment, est nulle, car ces deux planètes ne pouvaient pas être sur la même orbite, voici pourquoi:
Pour que des débris soient arrachés lors de l'impact et satellisés, il faut que leur vitesse minimum soit de 7,9 km/sec, selon les lois énoncées par Newton. Vitesse de libération
vitesse liberation
G est la constante gravitationnelle: G=6,67.10-11m3kg-1s-2
M est la masse de la Terre en kilogrammes
R est le rayon de la Terre

Il faut donc que la vitesse de Théia par rapport à la Terre soit d'au moins 7,9 km/sec. Avec une vitesse inférieure, les débris retomberont sur Terre.
En fait il faudrait une vitesse plus élevée, puisque la Terre n'est pas un objet fixé, ni solide. Une grande partie de l'énergie de l'impact sera absorbé par la croute terrestre étant à cette époque une masse de magma encore pateux.
Selon la théorie officlelle du Big Bang, toutes les planètes du système solaire sont issues d'un disque protoplanétaire tournant dans le même sens. Il ne pourrait pas y avoir à cette époque, une planète qui tourne à contre sens. (voir article sur le mensonge du Big Bang)
Il faudra donc que Théia rattrape la Terre. Puisque la vitesse de la Terre est de 30 km/sec, il faudrait que Théia aie une vitesse d'environ 30km/sec + 7,9 km/sec, soit environ 40 km/sec, en comptant avec l'énergie perdue lors de l'impact.

theia Or la vitesse orbitale d'une planète est étroitement liée à sa distance au soleil! Aucune planète ne peut déroger à cette loi.
La Terre est à 150 millions de kilomètres du soleil, et sa vitesse orbitale est de 30 km/sec. (selon la théorie officielle...)
La planète Venus est à 110 millions de kilomètres du soleil et sa vitesse orbitale est de 35km/sec.
La planète Mercure est à 58 millions de kilomètres du soleil et sa vitesse orbitale est de 48km/sec.
On voit bien que pour que Théia aie une vitesse orbitale de 38 km/sec, il faudrait que son orbite soit entre celle de Vénus et de Mercure, soit à environ 70 millions de kilomètres de la Terre.
Toute rencontre entre Théia et la Terre serait totalement impossible. Ce sont les lois de la mécanique gravitationnelles qui le prouvent.
Le gif que l'on voit sur Wikepedia est totalement absurde et ne respecte absolument pas les lois de la mécanique gravitationnelle. Impact Théia

Les espaces où évoluent les planètes sont tellement gigantesques, que toute rencontre serait absolument impossible: on nous dit que la Terre orbite à 150 millions de kilomètres. Ça fait un cercle de près d'un milliard de kilomètres de circonférence.
Est-ce que vous mesurez l'immensité de ces distances? C'est énorme.
orbite theia Si on met le système solaire à notre échelle: la distance de la Terre au soleil ferait alors 120 mètres de diamètre, ce qui correspond à la longueur d'un terrain de foot.
Le soleil serait une sphère de 1m de diamètre placé à un côté du terrain et la Terre aurait la dimension d'une bille de 1 mm de l'autre côté du terrain. La planète Théia mesurerait un demi millimètre de diamètre, elle serait située à 40 mètres de la Terre.

La probabilité que se produise une telle rencontre est absolument nulle. Pourtant c'est la théorie officielle!

Les milliards de tonnes de roches éjectées par l'impact, se sont assemblées entre elles pour former la lune.
Comment est ce possible? Comment ces débris avec une vitesse moyenne de 40 000 km/h chacun se sont agglomérés entre eux jusqu'à former la lune?
Vous remarquerez qu'il n'existe AUCUNE explication, aucune, sur la façon dont cela s'est produit concrètement. Toutes les informations qu'on trouve à ce sujet ne parlent du processus que de façon très globale. Aucun détail sur la façon dont cela s'est produit de façon précise l'accrétion lunaire.
Vous pouvez le vérifier sur les liens: (anglais)
5
Lorsque deux roches vont entrer en contact, elles ne vont pas se coller l'une à l'autre, elles vont rebondir l'une sur l'autre. Pour qu'elles restent en contact, il faut que la vitesse de rebond soit assez faible pour ne pas être renvoyées dans l'espace.
Cette vitesse minimale est appelée vitesse de libération. Elle dépend uniquement de la masse des corps et de leur distance au centre. Par exemple sur Terre, une fusée doit avoir une impulsion d'au moins 11 km/sec pour s'arracher définitivement de l'attraction terrestre. Avec une vitesse inférieure, elle finira toujours par retomber sur Terre. La Terre pesant plusieurs milliers de milliards de milliards de tonnes.
vitesse de libération Mais pour un bloc de roche de quelques kilos expulsé par l'impact de Théia et en orbite autour de la Terre, la vitesse de libération depuis sa surface, sera d'environ 3 mètres à l'heure! Soit la vitesse d'un escargot.
Cela signifie que si un autre bloc arrive avec une vitesse de plus 3 mètres à l'heure, celui-ci va rebondir et s'écarter définitivement du bloc initial. Il faudrait une vitesse inférieure de 3 mètres à l'heure pour que ces blocs restent en contact. Avec une vitesse supérieure à 3 mètres à l'heure, le bloc sera renvoyé dans l'espace

Ou alors il faudrait qu'un bloc suffisament gros ait été arraché de la Terre pour que d'autres débris s'accumulent à sa surface.
Mais il y a deux impossibilités à cela:
Un tel bloc arrivera à attirer les autres débris situés dans son environnement immédiat. Mais il lui faudrait des centaines de millions d'années pour attirer à lui tous les débris jusqu'à former la lune.
Ce qui incompatible avec tous les modèles expliquant l'accrétion lunaire. De plus on nous affirme que la lune ne serait constituée qu'en 1000 ans environ.
Et surtout, plus un bloc est gros, plus il est soumis aux forces de marées qui vont le pulvériser. Ces forces de marées interviennent dès qu'un corps est à moins de 16 000 km de la Terre, ce qu'on apelle la limite de Roche.
Limite de Roche
forces de marée
Et il a été démontré que des roches en orbite à l'intérieur de cette limite de Roche, ne pourront pas s'assembler, mais orbiteront séparément entre elles sans jamais s'agglomérer. Comme les débris en orbite autour de Saturne.


roche espace Il ne s'agit pas seulement de la vitesse de libération trop faible qui empêcherait les roches en orbite autour de la Terre de s'agglomérer entre elles, mais en plus, toutes ces roches tournent nécessairement sur elles mêmes, et de façon extrêmemement erratique. Comment voulez vous qu'un objet arrive à se poser sur ce corps tournant ainsi dans tous les sens.
De plus il y a sans cesse des collisions entre ces débris, changeant leur direction, leur vitesse.
Mais pour les explications officielles de l'acrétion lunaire, ce n'est pas un problème!


Admettons que deux corps arrivent à rester en contact, comment feront ils pour fusionner entre eux et ne former qu'un seul bloc?
Ce serait éventuellement possible s'ils étaient à l'état de magma pateux, comme si vous projetez deux boules d'argile très liquide l'une sur l'autre, elles vont fusionner.
Mais dans le vide glacé de l'espace, ces corps rayonnent de la chaleur, se refroidissent rapidement et durcissent. Ils ne sont plus à l'état de magma, il sont solides. Comment voulez vous qu'ils s'amalgament entre eux?
Regardez les écoulements de lave des volcans, même encore incandescents, ils ne fusionnent pas.
roche espace Lorsque deux blocs de roches vont entrer en contact, l'un sera simplement posé à la surface de l'autre, et de façon très instable. Rappelez vous que ces roches sont nécessairement en rotation chaotique.
Lorsqu'un nouveau rocher suffisament massif va impacter l'ensemble, cela va bouleverser l'équilibre fragile, et le ou les autres blocs posés à la surface seront éjectés.
Là aussi, il n'existe AUCUNE explication précise sur la façon dont cela s'est fait. On nous dit que les roches se sont agglomérées entre elles... mais on ne sait pas comment.


Certains affirment que les équilibres hydrostatiques ont permis aux roches s'agglomérant entre elle de former une sphère.
Il se produit un équilibre hydrostatique lorsque la gravité s'équilibre avec le gradient de pression.
equilibre hydrostatique, pression lithostatique Mais cela ne se produit que pour les fluides. Cette notion est utilisée pour expliquer la formation des étoiles, leur gravité qui tend à les contracter s'équilibre avec la pression qui tend à les dilater.
Or la lune ne s'est absolument pas formée à partir de gaz, ni de liquides, mais bien à partir de roches solides qui seraient agglomérées entre elles et qui ne peuvent pas se comporter comme un fluide.
Et on a vu que même si les roches auraient été éjectées de la Terre sous forme de magma pateux, elle se seraient très rapidement refroidies et donc solidifiées.
Les équilibres hydrostatiques ne peuvent pas intervenir dans le cas de la formation de la lune.


Cette théorie où la lune aurait été formée suite à l'impact d'une petite planète sur la Terre ne tient pas. S'il y a eu un impact géant entre la Terre et une petite planète, les milliards de débris éjectés ne peuvent pas s'être agglomérés entre eux pour former une sphère comme la lune.
Il y a trop d'incohérences et d'impossibilités dans ce modèle.
Même le célèbre Hubert Reeves semble avoir remis en question cette théorie.

Cela pose une question fondamentale: comment s'est formée la lune? On pourrait penser qu'elle s'est formée selon un mécanisme qu'on ne comprend pas encore.
Pourquoi pas?
Mais vous allez voir qu'en continuant cette étude, on trouve de nombreuses incohérences sur ce qu'est la lune elle-même. Et cela va nous amener petit à petit à pouvoir remettre en question ce qu'est la lune elle même!


3 + Nombres étranges

Non seulement c'est impossible que la lune se soit formée à partir de roches en orbite autour de la Terre, mais en plus, vous allez voir que ces débris se sont assemblés avec des valeurs curieuses.
Vous direz que ces calculs ne tombent pas exactement sur les valeurs indiquées. C'est vrai, mais ils en sont quand même très très proches. Et surtout, si vous tentez de faire le même type de calculs avec d'autres corps du système solaire, vous ne trouverez AUCUNE coïncidence aussi caractéristique qu'avec la lune.

diamètre angulaire lune Comment est ce possible que ces milliards de débris, en orbite autour de la Terre, se sont assemblés par hasard et de façon chaotique pour former la lune avec le même diamètre angulaire du soleil, soit environ 0,5° degrés.
Des milliards et des milliards de débris de roches se sont agglomérés entre eux pour former la lune de 3400 km de diamètre et cela correspond juste au diamètre angulaire du soleil mesurant 1,4 millions de kilomètres et situé à 150 millions de kilomètres de là.
Vous allez dire que c'est une coïncidence, ce serait vrai s'il n'y en avait qu'une seule, mais il y en a d'autres.

Comment est ce possible que la masse de roches éjectées au hasard et qui se sont agglomérés pour former la lune tourne maintenant sur elle même à une vitesse qui fait 100 fois la vitesse de la rotation de la Terre sur elle-même. Comment est ce possible que cette valeur soit exactement de 100. Cela serait 109, ou 92, admettons. Mais là il s'agit de 100,3.
Encore une coïncidence?
Rotation de la lune sur elle même

Pourquoi est ce que la rotation moyenne du soleil est 27,28 jours, et la lune tourne sur elle-même en 27,32 jours. D'accord la rotation du soleil est plus complexe que cela, puisqu'elle varie de 25 jours au poles à 35 jours à l'équateur, selon ce qu'on nous dit. Mais c'est curieux que la valeur moyenne de cette rotation soit aussi proche de la vitesse de rotation de la lune sur elle-même.
Pourtant il s'agit de deux objets totalement différents, formés à des époques différentes.
Rotation du soleil

Le diamètre du soleil mesure 400 fois le diamètre de la lune. Non pas 405 ou 395, mais 400,1.
Vous remarquerez qu'il nous est impossible de vérifier ces valeurs: comment voulez vous vérifier le diamètre du soleil, ou sa distance à la Terre? On ne peut que se baser sur ce qu'on nous affirme.
La distance moyenne de la Terre au soleil est proche de 400 fois la distance moyenne Terre-lune.
Un point situé sur l'équateur lunaire parcourt 400 km en 24h.
Diamètre du soleil
Diamètre de la lune
diamètre soleil, diamètre lune Vous allez dire que ces calculs ne donnent pas exactement 400. C'est vrai, mais on en est quand même très proche. Et c'est curieux de trouver le nombre "400" dans de nombreuses situations:
+ En 1795, lors de la révolution française, les scientifiques ont décidés de diviser le cercle en 400 grades.
+ La densité des photons issus du rayonnement cosmologique est proche de 400 photons/cm3.
+ 400 est le nombre le plus utilisé dans la Bible. On le trouve aussi dans de nombreuses traditions. C'est un nombre magique chez les Mayas, puisque 400 années correspondent à un Bakthun ou 20 Katuns.
+ 400 est la valeur numérique de la dernière lettre hébraïque "taw".
+ 400 est aussi la 21ème et dernière lame du tarot appelé le Monde.

Comment est ce possible que des roches éjectées par l'impact d'une autre planète sur la Terre, se soient agglomérées ensuite au hasard et dans des espaces gigantesque, pour former la lune avec autant de valeurs remarquables.
Est ce que ces données concernant la lune sont bien réelles?... Ou est ce qu'elles ont été inventées?

4 + Pourquoi la lune est jaune à l'oeil nu et grise avec des optiques?

Lorsqu'on regarde à l'œil nu la lune dans le ciel, elle est de couleur blanc/jaune. On voit bien quelques zones grises, mais la couleur dominante reste blanc/jaune un peu pale, on peut le vérifier en plaçant un objet bien blanc à côté de la lune. On voit nettement que la lune n'est pas blanche?
couleur de la lune Pourtant avec de bonnes optiques, jumelles, lunettes ou télescopes, on voit que son sol est gris et ne contient aucune nuance de jaune. Vraiment aucune. Cela n'a rien à voir avec la couleur de la lune à l'œil nu.
Remarquez aussi qu'à l'œil nu on voit nettement qu'il y a des zones grises sur la lune, à côté de zones blanc/jaune. En regardant avec des optiques, on ne voit plus de différence de couleur entre ces zones, mais un écart dans l'intensité de gris.
De plus, on nous dit que le sol de la lune absorbe 92 % de la lumière qu'il reçoit du Soleil, ce qui correspond à l'albedo, ou pouvoir de réflexion du charbon!
Comment le sol gris de la lune et avec un pouvoir de réflexion aussi faible, pourrait devenir blanc/jaune en étant éclairé par la lumière blanche soleil?
Si vous prenez une surface uniquement avec des tons de gris et que vous l'éclairez avec la lumière blanche du soleil, cette surface restera grise. Jamais vous verrez apparaître une composante jaune.


Ce n'est pas notre atmosphère qui a absorbé le rayonnement lunaire donnant cette couleur jaune, comme lorsque la lune, ou le soleil descendent vers l'horizon, ils prennent une couleur de plus en plus jaune, puis orange et enfin rouge. Car dans ce cas, en observant la lune avec des optiques, la couleur du sol aussi devrait prendre cette teinte blanc jaune.


couleur de la luneEst-ce que cette différence proviendrait de la structure interne de notre oeil, qui voit différemment selon l'éclairement?
Lorsque il y a assez de lumière, ce sont les cones de l'œil voient bien les couleurs et donnent des détails très précis. Mais lorsqu'il n'y a pas assez de lumière, ces cones ne fonctionnent plus et ce sont les batonnets de l'œil qui enregistrent l'image. Mais ces batonnets ne donnent qu'une image en tons de gris et très peu détaillée.
En regardant la lune à l'œil nu, ce seraient les cones qui fonctionnent car ils ont suffisament de lumière pour voir les couleurs et les formes. En utilisant un télescope, ou n'importe quelle optique, il y aurait moins de lumière et ce seraient donc les batonnets de l'œil qui fonctionneraient et donc ne nous montreraient que du gris.
Mais on a vu que les batonnets donnent une image floue. Or avec de bonnes optiques, on voit très bien les détails sur la lune.
Ce ne sont donc pas les batonnets qui voient le sol gris de la lune et les cones qui voient la lune blanc/jaune.


Est-ce qu'il s'agirait de la même illusion qu'on obtient en regardant un écran, télé, ordi ou smartphone. Si vous regardez un fond jaune sur un écran, de télé, d'ordi, de tel, vous verrez une couleur jaune uniforme, mais en regardant de près, vous remarquerez que le jaune a complètement disparu. Il ne reste que des pixels rouges, bleus et vert, de différentes intensité. C'est la dosage entre les différentes intensité qui donnent la couleur finale qu'on voit à l'écran.
Mais rien à voir avec les pixels d'un écran, il n'y a pas de pixels sur la lune.


grille d'herman, illusion d'herman Est-ce qu'il s'agit tout simplement d'une illusion d'optique. Comme par exemple la grille d'Hermann. Si on fixe de près les zones blanches, on ne voit que du blanc. Mais si on s'éloigne un peu, apparaissent des points gris. Notre cerveau nous fait croire qu'il y des taches grises entre les carrés noirs. Parce que le cerveau adapte l'information de la luminosité d'une zone en fonction des zones voisines.
Mais il s'agit d'un contraste entre grille blanche sur fond noir, ou carrés noirs sur fond blanc. Cela n'a rien à voir entre la différence de couleur entre la lune à l'œil nu et avec des optiques.


grille d'adelson, adelsonOu encore plus spectaculaire, l'échiquier d'Adelson. La case A est exactement de la même couleur que la case B. Ou encore ces deux oiseaux sont de couleur identique.
Il s'agit d'une illusion appelée le contraste simultané des couleurs.
Mais cette loi ne fonctionne qu'avec des couleurs complémentaires: orange bleu, rouge vert, ou tons de gris. Or dans le cas présent, le gris n'est pas complémentaire du jaune.
Il ne s'agit donc pas d'une correction des couleurs effectuée par le cerveau.

Attention, il ne s'agit que de questions, je veux juste vous faire remarquer qu'il n'y a aucune explication sur ce sujet. C'est peut être tout simplement un phénomène optique. Mais pourquoi là encore, la science ne donne aucune explication à ce sujet? Pourquoi le phénomène n'est il pas étudié plus sérieusement?
Est-ce qu'étudier les effets du dentifrice sur les astronautes de la soi disant Iss est plus important que d'étudier la lune visible tous les jours ou presque?
Si vous vous savez, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

5 + Pourquoi la lune est elle plus grosse sur l'horizon?

Autre élément curieux:
Vous avez peut être remarqué que lorsque la lune se lève, ou se couche, elle est beaucoup plus grosse que lorsqu'elle est au plus haut dans le ciel. Idem avec le soleil. Parfois la différence est vraiment impressionnante et la lune semble vraiment très très grosse lorsqu'elle est au dessus de l'horizon.
Pourtant leur diamètre angulaire reste exactement le même. Vous pouvez le vérifier en tendant votre doigt ou un objet devant vous jusqu'à masquer la lune lorsqu'elle est bas sur l'horizon. Ce même doigt masquera autant la lune quand elle est au plus haut dans le ciel, au zénith…alors qu'elle semble vraiment beaucoup plus petite.

ponzo, illusion d'optique Selon la science, il s'agirait d'une correction effectuée par notre cerveau.Illusion découverte en 1913 par Mario Ponzo.
Si vous dessinez deux lignes convergentes, comme les lignes de chemin de fer, la barre qui est la plus éloignée semble plus grande. Mais on voit qu'elles ont la même dimension.
Idem avec les 3 filles dans métro, celle du fond semble plus grande. Mais là aussi elles ont la même taille.
(Vous pouvez vérifier en mesurant avec une règle)


Selon l'explication officielle c'est le même phénomène qui nous fait voir la lune ou le soleil plus gros sur l'horizon qu'au zénith.
Ce sont les objets du paysage jouent le rôle de lignes convergentes.


Mais cela pose quand même quelques questions:
* Un tel paysage avec des lignes convergentes n'existe pas, ou peu. Or sans ces lignes, l'illusion ne fonctionne pas.
* Ce phénomène se produit en pleine mer, ou en avion en haute altitude où il n'y a plus de repères, plus de lignes convergentes. Or l'illusion de Ponzo ne fonctionne que s'il y a des lignes convergentes.
* S'il s'agissait bien de cette illusion d'optique, alors en étant au même endroit, on devrait voir tous les jours la lune ou le soleil beaucoup plus gros sur l'horizon et avec le même diamètre angulaire. Or ce n'est jamais la même chose, leur dimension apparente n'est jamais le même d'un jour à l'autre.
On croit souvent que cette variation se produit parce que l'atmosphère est plus épaisse au niveau de l'horizon, qu'au zénith. Mais l'épaisseur de l'atmosphère ne fait pas grossir la lune ou le soleil, cela aura juste tendance à les déformer ou les aplatir.
* Dans certains cas assez rares, la lune se comporte de façon plutôt étrange. Je ne développerais pas plus, car je ne peux pas apporter de preuves en images et cela amènerait des polémiques sans fin. Mais cela existe, certains le savent.

lune coran, coran, lune divisée en deux


ponzo, illusion d'optiqueSelon une autre hypothèse, cela proviendrait de la forme du ciel. On aurait l'impression que le ciel est un dôme aplati et donc le sommet semble plus proche que nous, que l'horizon.
Le demi cercle blanc indique le parcours réel de la lune autour de la Terre.
Et le demi rond bleu indique le parcours que l'on semble voir de la lune sur le dome du ciel.
Selon ce schéma on nous dit que la lune semble être plus grosse à l'horizon, parce qu'on perçoit le dome du ciel plus aplati
Mais le ciel n'a pas la forme d'un dôme aplati, parce que dans la réalité, c'est l'horizon qui est plus proche de nous et non pas le zénith. Pour une personne mesurant 1,8m, l'horizon est situé à 5 km alors que les avions de ligne passent à une altitude de 10 km et on voit bien que le ciel continue encore loin au dessus.

big moon, cannat, guillaume cannat

Pour terminer sur ce point, l'appareil photo reste l'arbitre impartial et il montre bien que le diamètre angulaire ne change pas. On le voit nettement sur cette série de photo de Guillaume Cannat
Mais il reste ces anomalies curieuses

6 + Pourquoi la pleine lune brille t'elle 100 fois plus que le 1/4 de lune?

Encore un phénomène inexplicable:
La pleine lune fait le double de la surface apparente du premier quartier. luminosité lune, magnitude lunePourtant il a été mesuré que la pleine lune brille 15 fois plus que le premier quartier. Alors qu'elle ne devrait briller que deux fois plus.
La pleine lune est 4 fois plus grosse que le quart de lune, elle devrait briller quatre fois plus. Mais la pleine lune brille 100 fois plus que le quart de lune.
Il existe des études montrant la variation de la luminosité de la lune: Tableau
On pensait que cette variation de luminosité provenant des reliefs et du sol poreux comme une éponge. Pendant la pleine lune, le rayonnement solaire arrive perpendiculaire au sol, il y a donc très peu d'ombres. Et plus ce rayonnement arrive avec de l'angle, plus les ombres sont importantes, moins il y a de surface lunaire éclairée par le soleil.
Mais si cette différence de luminosité provient de ce que les rayons arrivent plus en oblique, alors, plus on s'éloigne de l'axe central soleil/lune, plus les rayons solaires sont inclinés et plus il y a d'ombre. Donc plus on s'éloigne du centre de la lune, plus les zones devraient être sombres. Or la lune présente le même niveau d'éclairement sur tous les points.

Déjà en 1933, Rougier, astronome à l'Observatoire de Strasbourg avait remarqué cette écart de brillance. Et il affirmait lui-même dans sa conclusion: "si la variation de la rugosité du sol est la cause, cela ne suffit pas pour expliquer une telle diminution de brillance".
article page 285 Pourquoi les explications qu'on nous donne ne sont pas valables?
Pourquoi aucune recherche n'est effectuée sur ce phénomène?

7 + Pourquoi le sol de lune est il toujours gris?

Je ne vous parle pas des photos soi disant prises par les astronautes, puisque personne n'est allé sur la lune, mais des images prises soi disant par le Lunar Reconnaissance Orbiter de la Nasa soi disant en orbite proche de la lune. Toutes les photos et vidéos sont en noir et blanc. La sonde aurait été lancée en 2009 et on nous dit qu'elle orbitait à 50 km d'altitude au dessus de la lune. Et ils ne peuvent pas produire des images en couleur? Pourtant ils en envoient des quantités, soi disant depuis la planète Mars, située à 80 millions de kilomètres de la Terre.
Mais là, à 380 000 km de nous, la sonde LRO ne peut pas nous envoyer des photos couleur de la Lune. Est-ce que le sol n'est vraiment que gris? Sans aucune couleur? Pourtant la science nous affirme que les roches lunaires ont une composition chimique similaire à celle des roches terrestres. A eux seuls, quatre types de minéraux constituent 98% de la croûte lunaire : l'olivine, les feldspaths, les pyroxènes, et les oxydes. Vous voyez que ces roches sont très colorées.
Pourquoi seraient elles devenues grises sur la lun? Est-ce que la lune n'ayant pas d'atmosphère, le rayonnement solaire y est très violent, a détruit toutes les couleurs en leur donnant une teinte grisatre.
Pourquoi un fort rayonnement solaire donnerait une teinte grisatre à des roches colorées?
Alors si on regarde sur les poles de la lune, là où le soleil n'arrive presque jamais dans le fond des cratères, ou très peu. Le rayonnement est solaire est donc beaucoup plus faible et le sol devrait être moins décoloré . Mais c'est exactement le même qu'ailleurs.
Admettons que ce soit le rayonnement cosmique qui a complètement dégradé les couleurs des roches lunaires, alors lorsqu'une météorite impacte le sol de la lune, cassant les roches, découvrant le sol, pourquoi les couleurs n'apparaitraient pas et ne seraient pas visibles sur les images du LRO?
Et surtout, puisque des astronautes sont allés sur la lune, ils auraient soi disant ramenés plusieurs centaines de kg de roches, qui ont été analysées sur Terre.
régolithe, minéraux lune, géologie lune Voici des photos de régolithe la poussière lunaire, soi disant ramenée de la lune, on voit que des grains ont gardé leur couleur, et ils n'ont pas été décolorés par le rayonnement cosmique ou solaire.
Donc de grandes zones constituées de ces grains donneront une surface plus ou moins colorée, mais certainement pas grise.
Sur une photo des soi disant astronautes sur la lune lors de la mission Apollo 17, on voit bien une couleur vaguement orangée. Donc si une surface de quelques mètres carrés a gardé cette couleur, pourquoi pas le reste?et en plus grand? Lien vers cette image
Et curieux, dans cet univers uniformément gris, les astronautes n'ont pris qu'une seule photo de cette roche orange. Vous voyez, tout ça est cousu de fil blanc comme on dit.

8 + Anomalies de la lumière cendrée.

Vous connaissez la lumière cendrée? Avant le premier quar tier ou après le dernier quartier de la lune, on voit une partie de la lune qui a une lumière très faible, mais bien visible. On nous dit que cette lumière provient de la Terre éclairée par le soleil qui renvoie de la lumière vers la lune et cette lumière nous revient ensuite.
Mais là aussi il y a quelques éléments curieux.
La lumière cendrée devrait être très plus ou moins intense, selon les zones au dessus desquelles passe la lune. L'orbite de la lune est inclinée de 5° par rapport au plan de l'écliptique. Cela signifie qu'elle est parfois très au dessus du pole nord dont le pouvoir de réflexion est très élevé, puisque recouvert de glace et de nuages très blancs.
La lune donc reçoit donc beaucoup de lumière provenant de la Terre lorsqu'elle est dans cette configuration. Mais quelques mois plus tard, l'inclinaison de la Terre par rapport au soleil a changé, et maintenant la lumière réfléchie par la Terre provient surtout des zones tropicales et des océans. Or leur pouvoir de réflexion est beaucoup plus faible que celui des glaces et des nuages du pole nord. La lumière cendrée devrait donc être beaucoup plus faible à ce moment.

lumière cendréeDes variations dans l'intensité de la lumière cendrée ont bien été observées. Observations effectuées entre 1926 et 1935 par l'astronome français André Danjon. Directeur de l'observatoire de Paris. Etudes reprises dans les années 1941 par Jean Dubois.
Mais voila, ces variations se produisent chaque année aux mêmes moments. Alors que la position de la lune par rapport à la Terre n'est jamais la même d'une année sur l'autre, il n'y pas de régularité annuelle.

Pourtant l'étude de André Danjon montre bien que la variation de la lumière cendrée est régulière, ce qui est totalement incompatible avec la variation de la position de la lune dans le ciel.
Ce phénomène n'est pas spectaculaire, mais là aussi pourquoi cela n'a pas été plus étudié par la science? Est-ce parce que c'est plus médiatique d'envoyer soi disant des sondes en orbite autour de la lune, que d'étudier ce genre de phénomènes. Ou est ce qu'il y a une explication? Mais je ne l'ai trouvé nulle part.

Et surtout ça pose une question:
Est-ce que la variation d'intensité de la lumière cendrée est indépendante de la position de la lune par rapport à la Terre.
Est-ce que la lumière cendrée viendrait de la lune elle-même et non pas de la réflexion du soleil sur la Terre?
Ou est ce encore autre chose?





Voila, c'est fini pour aujourd'hui. Dans le prochain article, on parlera des cratères de la lune. Là aussi il y a beaucoup d'incohérences.
En attendant, vous pouvez laisser un commentaire, (rubrique "contact", une critique, une information. On a besoin de communiquer entre nous pour savoir la vérité.
A plus.
Evrard