station spatiale

Le mensonge de la station Spatiale

Accueil Commentaire S'abonner L'auteur
iconeretour
SOMMAIRE
1 + Qu'est ce que la station Spatiale?
2 + Anomalies.
3 + Les conditions de vie dans la station spatiale.
4 + Météorites.
5 + Radiations.
6 + C'est impossible de revenir sur Terre.
7 + Comment font-ils ces trucages?
8 + Comment et pourquoi tromper autant de monde?
9 + Cette station spatiale ne sert à rien!
10 + Pourtant la station spatiale se voit depuis la Terre.
11 + Liens vers d'autres sites




Bonjour, nouvelle page, mise à jour le 4 juin 2017
C'est difficile à croire que tout ceci soit un mensonge et plus que ça, une escroquerie, j'ai beaucoup douté moi aussi, pourtant les faits sont là, il y a trop d'incohérences et d'anomalies pour que ce soit vrai.
Je n'ai analysé que quelques éléments, mais si vous cherchez, vous trouverez vous aussi une quantité d'anomalies flagrantes.
Si j'ai pu réaliser cette page, c'est parce que certains d'entre vous m'ont corrigé, m'ont montré mes erreurs.
Donc un grand merci à vous qui avez pris le temps de me corriger.
Merci aussi à tous ceux qui ont laissé un commentaire constructif.
Faites des sauvegarde, la censure commence à s'installer sur le Net, c'est possible que dans peu de temps ce genre de vidéo soient interdites.
Vous trouverez cette page intégralement en vidéo.




1 + Qu'est ce que la station spatiale

La station spatiale internationale (en anglais ISS) est soi disant un ensemble de modules placés en orbite terrestre à 400 km environ au dessus de la Terre.
modules station spatiale La station pesant 420 tonnes, il n'était pas possible de l'envoyer en une seule fois en orbite autour de la Terre. Ce sont donc plusieurs fusées qui ont envoyé des modules dans l'espace, à partir de novembre 1998. Ces modules ont été ajoutés les uns aux autres.
La station est occupée en permanence par un équipage international qui se consacre à la recherche scientifique dans l'environnement spatial.
Elle est ravitaillée en moyenne tous les deux mois avec un module envoyé depuis une fusée.
La station spatiale fait le tour de la Terre en 90 minutes à une altitude moyenne de 400 km et survole des régions différentes à chaque passage. C'est la seule part qui soit vraie, puisqu'on peut la voir passer dans le ciel. Mais on verra que ce point brillant se déplaçant dans le ciel n'est pas une station spatiale!
Ce mensonge a déjà coûté plus de 150 milliards de dollars: 10 milliards par an! Et envoyer un astronaute soi disant dans la station spatiale coûte plusieurs dizaines de millions de dollars.
Autres informations



2 + Anomalies

construction station spatiale Pourquoi est ce qu'il n'existe AUCUNE image, aucune vidéo de la construction de la Station spatiale. Elle est pourtant composée d'environ 30 élements, dont certains pesant plusieurs dizaines de tonnes et qui ont été chacun amenés avec des vaisseaux cargo.
Si cela existait vraiment, ce serait une spectulaire démonstration d'ingéniérie, une véritable prouesse technologique qui demande des opérations extrêmement précises et complexes. Pourtant habituellement, n'importe quelle construction ayant un haut niveau de technicité est filmée, ou photographiée à chaque étape.
Mais il n'existe rien. Absolument rien. Vous ne trouverez aucune vidéo de la construction de la Station spatiale. Vous ne trouverez que des images de synthèses, ou des photos montrant les différentes étapes déjà réalisées, mais vous ne verrez jamais comment cela a été assemblé.
Curieux non? Alors que les agences spatiales produisent une quantité étonnante d'images depuis la prétendue Station spatiale.
Animation vidéo construction Station spatiale

La pression à l'intérieur de la station spatiale est de 1 bar, comme sur Terre au niveau du sol. Cela signifie qu'il s'exerce une pression de 1 kilogramme par centimètre carré sur les parois de la Station.
coupole station spatiale Le hublot rond principal de la coupole a un diamètre de 80 cm, les joints de ce hublot supportent donc une pression permanente de plus de 5 tonnes. Les six autres hublots autour, supportent chacun une pression de plus de 3 tonnes. A titre de comparaison, dans un avion de ligne, la pression exercée sur les hublots fait environ 300 kg.
La porte du sas qui donne vers l'extérieur subit une pression permanente de 12 tonnes.
Et depuis plus de 15 ans, il n'y a eu aucune déformation?

Les sous marin subissent des pressions beaucoup plus importantes, mais d'une part ces pressions appuient vers l'intérieur du sous marin, c'est donc beaucoup plus résistant que lorsque la pression pousse vers l'extérieur.
sous marin D'autre part, les sous marins sont constitués d'épaisses plaques d'alliages métalliques de plusieurs centimètres d'épaisseur, comparé aux quelques millimètres d'aluminium des parois de la station spatiale.
Et surtout, les sous marins ne restent pas plus de 70 jours sous l'eau, alors que la station spatiale est soi disant dans l'espace depuis 18 ans. Et elle n'a jamais subi aucune déformation au niveau des joints de hublots, des joints entre les modules!


Lorsque la fusée emmène les astroclowns vers la station spatiale, on les voit consulter un manuel d'instructions. astronaut launch soyouz Pourquoi faire? Puisqu'ils ne peuvent absolument pas intervenir eux même sur la trajectoire de l'engin, c'est beaucoup trop complexe, il y a beaucoup trop de paramètres qui interviennent.
C'est un système de guidage dans la fusée qui détermine la position de la fusée à partir d'accéléromètres et des gyromètres. Si la trajectoire réelle de la fusée n'est pas bonne, le système de pilotage de bord modifie cette trajectoire en agissant sur l'orientation des moteurs fusées, sur la poussée de ceux ci et sur le temps de combustion.
On comprends bien que ce ne sont pas les astroclowns qui le font.
Donc qu'est ce qu'ils regardent dans leur manuel? Pourquoi sur la vidéo on les voit appuyer frénétiquement sur des boutons? C'est ridicule.
Décollage.
Guidage d'une fusée


Sur Terre la chaleur se transmet par deux moyens:
transfert thermique, rayonnement, convection Par rayonnement: si vous vous mettez au soleil, vous sentirez sa chaleur, car il rayonne de l'énergie.
Par convection: le rayonnement solaire excite les molécules de l'atmosphère ce qui le réchauffe. D'ailleurs, lorsque vous vous mettez à l'ombre, vous avez moins chaud parce que vous ne recevez plus le rayonnement solaire. Vous n'avez plus que la chaleur transmise par la convection.

Mais dans l'espace, il n'y a pas de molécules ou trop peu pour que l'agitation puisse se transmettre des unes aux autres. Ainsi les échanges de chaleur ne se font que par rayonnement.
Dans l'espace, si vous mettez un thermomètre au soleil, celui-ci n'indiquera pas la température du vide autour de lui, (puisque le vide n'a pas de température) mais la température de la matière du thermomètre, environ +120°. Et si vous le mettez dans l'obscurité, le thermomètre descendra lentement vers -150°.
Comment font les astroclowns lorsqu'ils passent 6 heures dans le vide de l''espace à jouer au Lego devant les caméras?
Même si le transfert de chaleur est lent, la partie de leur combinaison au soleil va s'échauffer jusqu'à atteindre les +120°, tandis que la partie à l'ombre va se refroidir jusqu'à atteindre -150°. (!!!) Quel système pourrait refroidir spécifiquement la partie au soleil, mais qui en même temps réchauffe la partie dans l'obscurité. Et il faut que le système s'adapte assez rapidement lorsque l'astroclown change de position.
Comment arrivent-ils à garder la station spatiale à une température confortable, alors qu'un côté de la station reste en permanence à l'ombre, donc proche de -150° tandis que l'autre partie est parfois pendant 45 minutes au soleil, donc se réchauffe et atteint les +120°. Puis pendant les 45 minutes suivantes elle passe à l'ombre et se refroidit.

Comment la prétendue Station spatiale résiste à de telles variations de température? Elle est composée d'une quinzaine de module dont la longueur totale fait 100 mètres de long et environ 4 mètres de diamètre. Il y a donc un côté qui est en permanence dans l'obscurité à -150°, tandis que l'autre côté passe toutes les 45 minutes d'une température d'environ +120° quand il est au soleil, à une température de -150° quand il est dans l'obscurité.
Les parois métalliques de la Station se contractent et se rétractent toutes les 45 minutes et pas de la même façon des deux côtés.
N'importe quel technicien matériau reconnaîtra que de telles variations de températures devraient produire des microfissures dans les parois métalliques, laissant échapper l'air.

panneaux solaires station spatiale, électricité station spatiale Les panneaux solaires de la Station spatiale délivrent 120 kwh d'électricité pendant les 45 minutes où ils sont au soleil, soit 90 kWh.
La moitié, soit 45 kWh est utilisée pour charger des batteries pour les prochaines 45 minutes d'obscurité. 45 Kwh correspond à peu près à la consommation quotidienne d'une maison de 5 personnes.
Mais dans la Station spatiale cela doit alimenter TOUS les appareils: la lumière, le système de climatisation, le système de recyclage de l'eau, les radiateurs pour évacuer la chaleur, les appareils des expériences scientifiques, les systèmes de ventilation, les appareils de communications avec la Terre très gourmands en électricité, et bien d'autres encore.
Pensez vous que tout ceci ne consomme que 45 kwh? Comme d'habitude, on ne trouve aucune information précise sur la consommation électrique de tous les appareils utilisés. On se doute que l'ensemble demande beaucoup plus d'énergie que ce que les panneaux solaires peuvent fournir.

Les batteries utilisées pour les panneaux solaires sur Terre, supportent au mieux environ 1000 cycles. Ensuite elles perdent rapidement leur capacité et ils faut les changer. Mais dans la Station spatiale ces batteries fonctionnent depuis plusieurs années, ont supportés plusieurs dizaines de milliers de cycles de charge et décharge sans aucun problème.



En mai 2013, une fuite d'un radiateur laisse échapper des gouttes d'ammoniac dans le vide. C'est impossible puisqu'un liquide dans le vide se met immédiatement à bouillir, se transforme en gaz et s'évapore. Eau qui se vaporise à température ambiante
Vidéo fuite des radiateurs.
fuite radiateur station spatiale Ce sont des notions élémentaires de physique: à volume contant, si la pression diminue, le liquide se transforme en vapeur.
Puisque l'ammoniac était sous pression dans le circuit, lorsque les gouttes s'échappent du radiateur, elles arrivent dans le vide de l'espace dont la pression est nulle. Elles devraient donc immédiatement se vaporiser.
Certains affirment que les gouttes d'ammoniac se congèlent immédiatement dans l'espace. Mais on a vu que le transfert de chaleur dans l'espace ne se fait que par rayonnement. C'est donc très lent. De plus, les gouttes étant au soleil, elles auraient tendance à se réchauffer et non pas à se congeler.
Les gouttes d'ammoniac se transformeront en vapeur bien avant qu'elles aient eu le temps d'être congelée, elle ne pourraient donc pas rester intactes comme on le voit sur cette vidéo.
Article sur cet incident


En 2012, l'astronaute Don Pettit aurait filmé une éclipse totale de soleil depuis la station spatiale. Pourquoi l'image est d'aussi mauvaise qualité? D'habitude ils nous montrent des images en haute définition depuis là haut.
eclipse de soleil station spatiale De plus les astroclowns disposent de dizaines d'appareils photos et caméras parmi les meilleures marques. Et ils n'ont fait qu'un seul film? Qu'une seule photo? De mauvaise qualité en plus?
Pourquoi est ce qu'ils n'ont pas fait un zoom pendant la vidéo sur l'éclipse? Cela aurait été passionnant de voir ces détails depuis l'espace. Voir l'avancée de l'ombre de la lune sur le sol.
Ils nous montrent une quantité de films et d'images de la Terre en très haute définition. Mais des images de mauvaise qualité pour une éclipse de soleil, alors que c'est un évènement très rarement visible depuis la station spatiale.
eclispe station spatiale Photo de l'éclipse de soleil en 1999. Diffusée par le CNES (Centre National d'Etudes Spatiales). Est ce que cette autre photo d'éclipse vous semble réelle? Elle donne aussi l'impression qu'il s'agit d'un montage. Cela se voit clairement lorsqu'on zoome.
Photo originale du CNES


Tout corps garde sa trajectoire tant qu'il n'y a pas une force extérieure qui agit sur lui. C'est la première loi fondamentale de la mécanique énoncée par Newton. Cela signifie que si aucune force extérieure n'agit sur un objet qui se déplace, sa trajectoire continuera en ligne droite.
newton apesanteur Loi fondamentale de la mécanique.
Pourtant dans cette vidéo, on voit un objet volant qui change sans cesse de trajectoire alors qu'il devrait obligatoirement aller en ligne droite, sans changer de direction.
ll y a donc une force extérieure qui rend la trajectoire de cet objet aussi erratique. Ce qui est absolument impossible dans l'espace, puisqu'il n'y a pas d'atmosphère.
Cette vidéo prouve donc que ces images ont été réalisées en piscine et que ce sont les courants d'eau dans cette piscine qui modifient la trajecgtoire de l'objet.
On peut le voir sur cet autre exemple:

bulle station spatiale Une bulle d'air semble sortir du scaphandre d'un astronaute chinois. Or si une bulle d'air sortait du scaphandre d'un astronaute dans l'espace, en aucun cas elle ne pourrait avoir cette trajectoire.
Cela ne pourrait pas être un débris qui s'écarterait de l'astroclown, puisqu'il faudrait qu'au départ une force pousse cet objet. Or de là où il arrive l'objet, il n'y a aucun mouvement. Et surtout on voit que l'objet accélère, or dans le vide de l'espace, il devrait avoir une vitesse constante: encore une fois, c'est la loi fondamentale de la mécanique classique.
En fait cet objet semble être une bulle d'air sous l'eau qui remonte à la surface en accélérant. On le voit très nettement sur la vidéo officielle de l'Agence Spatiale Chinoise.


Koichi Wakata L'astronaute japonais Koixi Wakata s'élève en donnant une impulsion avec les pieds. C'est normal puisqu'il est en apesanteur. Mais il devrait continuer à monter jusqu'à toucher le plafond de la Station spatiale. Vidéo
Pour redescendre il faudrait qu'il tire avec ses pieds sur la barre au sol.
Or sur cette photo on voit nettement que les pieds de l'astroclown ne touchent pas la barre, en tout cas, pas de façon suffisante pour le faire redescendre vers le bas.
Si l'astronaute était effectivement retenu par les pieds, ou par le bout de sa chaussette, le mouvement serait différent de ce qu'on voit.

Sur une autre vidéo, nos pionniers de l'espace rebondissent pour donner une impression d'apesanteur.
Mais c'est impossible d'avoir un tel mouvement, puisque les astroclowns ont les pieds fixés par des sangles aux barres sur le sol. Ils peuvent un peu se déplacer verticalement, mais pas autant que cela. Vidéo
Cela prouve que les astroclowns sont attachés par des cables.

Cette erreur était déjà visible dans la prétendue station Skylab mensonge des années 1970. Mais à l'époque, internet n'existait pas, et les escrocs ne pouvaient pas savoir qu'on aurait les moyens technologiques dont on dispose aujourd'hui.
skylab Sur cette vidéo, on voit un astronaute qui court sur un anneau à l'intérieur de la station. On le voit qui pousse avec sa jambe, et il s'élève, comme lorsqu'on court ... puis il redescend. Vidéo
C'est ce qu'il se passe sur Terre quand on court, parce que la gravité terrestre nous fait redescendre. Mais dans la station spatiale, il n'y a pas de gravité. Or on a vu que selon la loi fondamentale de la mécanique classique: un objet garde sa trajectoire tant qu'il n'y a pas une autre force qui intervient sur cet objet. Il n'y a donc aucune raison que l'astroclown redescende ainsi. Il devrait continuer à s'élever.




3 + Les conditions de vie dans la Station spatiale.

On voit souvent des gouttes d'eau s'échapper, lorsque les astronautes se lavent, lorsqu'ils s'amusent avec l'eau, quand ils font soi disant des expériences.
eau station spatiale Ces gouttes ne tombent pas au sol, puisque l'aspiration n'est pas suffisante pour les attirer directement. Comme il n'y a pas de pesanteur, elles restent en suspension et finiront donc par se déposer sur les parois de la station, sur tous les appareils, sur les claviers d'ordinateurs.
Comme d'habitude, on nous dira que cela a été prévu, que tout a été étanchéifié.
Mais alors pourquoi l'astroclown Frank De Winne affirme que l'eau est très dangereuse à bord parce qu'il y a beaucoup d'électricité? Si tout est étanchéifié, alors cela ne devrait pas être dangereux.
1 - Gouttes d'eau. 2 - Gouttes d'eau. 3 - Gouttes d'eau.


Il y a peu d'eau disponible dans la station spatiale: chaque astronaute a le droit à 3,5 litres d'eau par jour pour boire et pour se laver. L'eau est entièrement recyclée.
Les astroclowns boivent donc tous les jours de l'eau provenant de leurs urines, de leur transpiration, des serviettes humides qu'ils utilisent pour se laver, recyclée des milliers de fois.
epuration de l'eau Mais recycler de l'eau pour la rendre buvable est un processus complexe qui prend énormément de place et de temps. Il faut une grande quantité de filtres, de tuyauteries, de pompes et de produits.
Pourtant la Nasa a miniaturisé une station d'épuration à la taille d'une armoire pour 147 millions de dollars. Admettons.
L'eau qui a été filtrée n'est pas potable, il faudra analyser la composition de cette eau recyclée pour savoir quels éléments rajouter et la rendre potable. Parce qu'une eau qui n'est pas équilibrée en minéraux est toxique pour le corps, occasionne rapidement des problèmes de santé.
Ensuite il faudra ajouter des dizaines d'éléments minéraux en quantité infinitésimale. Par exemple il faut moins de 1 milligramme de potassium par litre d'eau. Eau minérale
masse station spatiale Comment font ils pour incorporer dans l'eau recyclée des quantités infimes de ces éléments minéraux? C'est impossible de peser ces éléments, puisqu'il n'y a pas de pesanteur.
Puisqu'ils ne peuvent pas peser, alors ils mesurent des volumes? Mais concrètement comment font ils pour mesurer des volumes aussi infimes en apesanteur?
Vous ne trouverez aucune information à ce sujet, non pas parce qu'on ne sait pas où les trouver, mais parce que ce recyclage de l'eau dans ces conditions est impossible.
Recyclage de l'eau dans la Station spatiale


se laver dans la station spatiale Les astroclowns ne peuvent pas se laver, prendre de douche, car l'eau ne coule pas en apesanteur, elle reste collée au corps. vidéo
Ils doivent donc mouiller une serviette pour se nettoyer. Vidéo. Cela peut aller pour se nettoyer le visage comme le fait cet astronaute. Mais ils doivent se laver en entier avec des serviettes humides, tous les jours pendant plusieurs mois!
Sachant qu'en plus ils transpirent puisque chaque jour ils doivent pratiquer DEUX heures d'activité sportive pour ne pas perdre de masse musculaire. C'est bien ce que dit Thomas Pesquet: on doit faire deux heures de sport par jour..
Karen Nyberg en sueur.
Après avoir soi disant travaillé toute la journée, après avoir transpiré en faisant du sport, dans une atmosphère confinée, sans air frais, ils doivent se laver correctement en se frottant avec des lingettes humides?
Faites l'expérience vous même: faites deux heures de sport tous les jours à l'intérieur de chez vous, sans air venant de l'extérieur, et le soir, vous ne vous lavez qu'avec des lingettes humides.
Comment vous sentirez vous après une semaine?
Là il s'agit de 6 mois, parfois un an.

Autre élément curieux: à 7'00, Thomas Pesquet dit qu'il prend une douche le matin. Or on a vu qu'on ne peut pas prendre de douche dans la station spatiale, on se lave avec des lingettes humides. C'est quand même très différent. Et quand on pense à ce qu'on a fait le matin, on sait si on a pris une douche ou si on s'est nettoyé avec des lingettes humides.
Donc pourquoi est ce que Thomas Pesquet n'a pas dit: "on a une heure pour se préparer et se laver".
C'est un détail infime, comme toutes les anomalies de cette escroquerie, mais c'est suffisament révélateur.
Conférence depuis la station

Les astroclowns se lavent les cheveux avec un shampoing sans rinçage, puis s'essuient ensuite avec une serviette. karen nyberg dreadlocks Schampoing de Karen Nyberg.
Regardez les femmes astroclowns dans la station spatiale. Demandez aux femmes qui ont des cheveux longs, si ils auront vraiment cet aspect là après plusieurs mois sans se laver les cheveux avec de l'eau.
Cela ressemblerait plutôt à celui ci non? →


Karen Nyberg Lorsqu'ils se coupent les cheveux, lorsqu'il se rasent, les poils ne tombent pas, ils restent en apesanteur dans l'air. Lorsqu'ils jouent avec l'eau, il y a des gouttes d'eau qui s'échappent. Vidéo - Vidéo
L'aspiration n'est pas suffisante: Samantha Cristoforetti explique dans une vidéo qu'elle doit se couper les ongles juste à côté la grille d'aspiration de l'air, sinon ceux ci restent en suspension dans l'espace.
Karen Nyberg se fait un shampoing et les gouttes d'eau partent carrément vers le côté opposé de la grille d'aspiration. Vidéo.
Pensez vous qu'ils peuvent respirer correctement avec tous ces résidus,miettes, gouttes d'eau, poils, cheveux, qui restent en apesanteur dans l'air.


bol alimentaire
Le corps humain n'est absolument pas adapté à un environnement sans apesanteur. Il ne s'agit pas que de la circulation sanguine, mais aussi de tous les organes faits pour fonctionner avec la gravité terrestre. Les mécanismes seraient complètement bouleversés et cela amènerait de graves disfonctionnements.
Par exemple: la digestion en apesanteur est impossible. Lorsqu'on mange ou boit, le bol alimentaire s'accumule dans le fond de l'estomac grâce à la pesanteur. Puis une fois que la digestion est suffisamment avancée, le pylore s'ouvre et libère petit à petit le contenu dans l'intestin.

bol alimentaire Mais dans l'espace où il n'y a pas de gravité, le bol alimentaire ne resterait pas au fond de l'estomac. Il formerait une boule liquide se promenant et rebondissant sur les parois de l'estomac selon les déplacements des astroclowns.
La digestion se ferait très mal, puisque le bol alimentaire n'est pas en contact permanent avec les parois de l'estomac. Et surtout lorsque le pylore s'ouvrira, rien ne passera dans l'intestin puisque la bouillie liquide ne sera pas en contact avec le pylore. Et on ne parle même pas de l'inconfort causé par cette boule semi liquide se promenant dans l'estomac.
Mais les astroclowns n'ont aucun problème après plusieurs mois où la digestion est presque impossible.


Finalement, comment les astroclowns peuvent-ils supporter de telles conditions de vie pendant plusieurs mois? Parfois plus d'un an.
* Ils subissent une apesanteur permanente totalement inadaptée au corps humain.
* Ils ne respirent qu'un air recyclé, donc dévitalisé, sans énergie. Dans quel état vous serez après avoir passé plus de 6 mois dans un espace clos, sans jamais respirer d'air frais!
* Ils ne mangent que de la nourriture en sachet, donc là aussi complètement dévitalisée.
* Ils ne boivent que de l'eau recyclée provenant de leurs urines et de leur transpiration.
* Ils sont sales puisqu'ils ne peuvent pas se laver correctement.
* Ils sont à chaque instant dans des conditions de danger extrême: ils subissent un rayonnement cosmique dangereux, ils peuvent subir l'impact d'une météorite ou un débris de satellite, et la situation deviendrait immédiatement très grave, voire mortelle.
Mais sur les vidéos, les astroclowns sont toujours souriants, totalement insouciants, ils jouent et ne souffrent pas le moins du monde des conditions extrêmement inconfortables et dangereuses dans lesquelles ils vivent soi disant pendant plusieurs mois.

astroclowns station spatiale


Lors de la 1ère conférence dès l'arrivée dans la station spatiale, Thomas Pesquet explique que pendant les 50 heures du voyage, ils ont eu beaucoup de travail.
Quel travail? Puisqu'on a vu qu'ils ne peuvent absolument pas intervenir sur la trajectoire de la fusée. Sauf peut être peut être dans les dernières minutes lorsqu'il faut arrimer le vaisseau cargo à la station.
Et quel travail d'appuyer sur des boutons!
Beaucoup de travail! Arrivée dans la station.
Astroclowns sur la base Soyouz
Avant décollage et cabine.

Je n'ai décrypté que quelques unes des anomalies. Mais si vous êtes observateur, vous en trouverez des quantités d'autres.

4 + Les météorites et la station spatiale.

débris satellites Des millions de débris sont en orbite autour de la Terre, ils proviennent des restes de lancements de fusées, de collisions entre satellites. La position des débris les plus volumineux sont connus et la Nasa prétend modifier la trajectoire de la Station spatiale pour les éviter.
Mais il existe des dizaines de millions de débris ne faisant que quelques millimètres.
Pensez vous qu'il est possible d'éviter un débris aussi petit, alors qu'on se déplace à 28 000 km/h. A une telle vitesse, on parcourt 8 kilomètres en une seconde. Il faudrait donc arriver, à repérer un objet de quelques millimètres de diamètre et situé à 8 kilomètres de distance, puis démarrer les moteurs fusées pour l'en écarter. Tout cela en une seconde!
C'est totalement impossible.
Débris spatiaux - Nasa

station spatiale météorite La Terre traverse en permanence un flux de météorites de toutes tailles. Elle se consumment en formant les étoiles filantes lorsqu'elles pénètrent dans l'atmosphère, parce que leur vitesse fait plusieurs dizaines de kilomètres par seconde.
Parfois la Terre traverse des essaims de météorites où le nombre de météorites est très important, comme les Léonides en 2002 où on voyait depuis le sol, plus de 2000 météores par heure.
Or l'impact d'une météorite pesant un gramme, soit de la taille d'un grain de sable et avec une vitesse de 30 km/sec, a la même énergie qu'une Renault Twingo lancée à 120 km/h!
Mais si l'objet pèse dix grammes, (un peu plus qu'une pièce de 2 euros), il aurait alors la même énergie qu'un camion de 8 tonnes lancé à 120 km/h!
Imaginez les dégats que ça occasionnerait sur les parois de la station ne faisant que quelques millimètres d'épaisseur.

Pour ceux qui doutent: on calcule l'énergie d'un objet en déplacement selon sa masse et sa vitesse, avec la formule E=1/2.m.v² (m= masse de l'objet en kg et v= vitesse en m/sec.

Masse de la micrométéorite: 1 gramme.      Masse d'une Renault Twingo: 810 kg     
Vitesse de la micrométéorite: 28 000 m/sec.     Vitesse Twingo: 120 km/h     
Enérgie météorite = 450 000 JoulesEnérgie Twingo = 450 000 Joules


impact 9mm On nous dit que la station spatiale est protégée contre les météorites. Mais cette protection est constituée d'une feuille d'aluminium de 1,3 millimètre d'épaisseur, séparée de la coque de sa station par une couche de kevlar. Sachant aussi qu'il y a de nombreux endroits où il n'y a pas cette protection. Par exemple les panneaux solaires, les antennes, la coupole.
Voici l'impact laissé par une balle de 9 millimètres. Vitesse 400 m/sec. Une météorite de la même masse que cette balle, arrivant à une vitesse de 30 km/sec, aurait une énergie 3000 fois plus élevée.
Bien entendu, les parois de la Station spatiale résisteraient aussi bien à cet impact! En fait, si une poussière de météorite percutait la Station spatiale, elle serait perforée et l'air s'échapperait en quelques secondes, ne laissant aucune possibilité aux astroclowns de s'en sortir.


Selon la Nasa il y aurait eu deux impacts et un trou dans un des panneaux solaire...Depuis 1998!
météorite station spatiale météorite station spatiale * Un impact dans l'une des parois de la station.
* Un autre sur le parebrise de la Navette spatiale.
Pourquoi il n'existe qu'une seule photode ces impacts. Pourquoi n'en n'ont ils pas fait plusieurs?
Pourquoi n'ont ils pas fait des vues plus large?

Et le flux de micrométéorites, pesant moins d'un millièmes de grammes est presque permanent, même si cela n'occasionne aucun dégat sérieux à la Station spatiale, c'est tout de même curieux qu'il n'y ait aucune trace sur les parois.
Elles semblent comme neuves.

Que penser de nos comédiens de l'espace lorsqu'ils sont en sortie extravéhiculaire? Ils peuvent passer plus de six heures hors de la station, à visser quelques boulons.
sortie extravéhiculaire, eva S'ils étaient percuté par un grain de poussière météoritique pesant un millième de gramme, soit le poids d'un cheveu, l'impact serait le même qu'une balle de fusil lancée à plus de 1000 km/h!
Pensez vous que leur combinaison de plastique les protègerait? Si oui, alors pourquoi de telles protections ne sont pas utilisées par les militaires, ce qui les rendraient invincibles.
Et si la météorite percute la visière?
Cela vous semble normalA que la Nasa laisse les astronautes courir un tel risque? lors que les américains sont extrêmement pointilleux sur tout ce qui touche à la sécurité.



5 + Les radiations.

rayonnement cosmique L'espace est parcouru en permanence par un rayonnement cosmique provenant du soleil, d'étoiles ayant explosées, ou de quasars. Ce rayonnement cosmique est composé de particules ayant une énergie très élevée. Ce sont essentiellement des noyaux atomiques se déplaçant à des vitesses voisines de la lumière.
Plusieurs satellites en orbite autour de la Terre étudient ce rayonnement cosmique.
Satellites
Rayonnement cosmique.

ceinture van allen
Heureusement ce rayonnement ne nous atteint pas sur Terre, parce que la plupart des particules cosmiques sont déviées ou piégées par le champ magnétique de la Terre formant un bouclier, la Ceinture de Van Allen, de plusieurs milliers de kilomètres d'épaisseur au dessus de nous. Elle commence à 500 km environ au dessus de nos tête et s'étend jusqu'à 60 000 km. aurore boréale

Mais ce bouclier n'est pas parfaitement imperméable. Particulièrement au niveau des poles, où les particules magnétiques entrent dans l'atmosphère causant les magnifiques aurores boréales et australes, visibles dans les hautes latitudes nord et sud de la planète.

radiations atmosphère Ailleurs, Les particules les plus énergétiques arrivent à traverser la ceinture de Van Allen, et pénètrent dans l'atmosphère.
Les pilotes d'avion de ligne qui volent à 10 km d'altitude pendant quelques heures subissent un rayonnement beaucoup plus élevé que nous au sol et sont suivis régulièrement par les autorités médicales.
Mais dans l'espace, il n'y a pas d'atmosphère pour piéger les rayonnements cosmiques les plus énergétiques.
Et ce n'est pas nocif pour les astroclowns? Alors qu'eux passent non pas quelques heures, comme les pilotes de ligne, mais plusieurs mois dans l'espace, sans subir aucun désagrément.

radiographie, rayons x Les rayons X utilisés pour une radiographie ont une énergie d'au maximum 120 keV (kilo électron-volt). Alors que les rayons cosmiques peuvent atteindre plusieurs centaines de GeV (Giga électron-volt)...Soit UN MILLION de fois plus que les rayons X de nos radiographies.
Le flux du rayonnement cosmique est beaucoup plus faible que celui d'une radiographie, mais les particules cosmiques engendrant les rayonnements gammas sont très énergétiques et peuvent avoir une vitesse proche de celle de la lumière: 300 000 km/seconde, (soit plus d'un milliards de kilomètres par heure!).
Elles traverseraient facilement les minces parois de la station spatiale, pénétrant dans le corps des astroclowns, détruisant les cellules, endommageant gravement les brins des molécules d’ADN.
Et après plusieurs mois dans l'espace, nos astroclowns n'en souffrent pas?

radiographie, rayons x Et comment la combinaison de plastique des astroclowns les protège de ce rayonnement lorsqu'ils sont en sortie extravéhiculaire?
Comment la visière de cette combinaison arrête ce rayonnement?
Est ce qu'ils utilisent un système de protection spécial qu'ils gardent secret?
Alors la Nasa serait inhumaine si elle n'avait pas fourni ce type de combinaisions aux ingénieurs et ouvriers travaillant dans les centrales nucléaires accidentées de Tchernobyl et Fukushima.

eruption solaire Il y a aussi les tempêtes solaires qui génèrent un flux de particules à très haute énergie. Durant une éruption solaire, qui peut durer de quelques secondes à quelques heures, la surface du Soleil libère des nuages de plasma qui arrivent à la Terre en 3 jours.
Bien que la Terre soit protégée par son atmosphère et son bouclier magnétique, cela peut pertuber sérieusement les communications téléphoniques au sol, endommager gravement les réseaux électriques comme au Canada en 1989.
Mais cela n'a aucune influence sur la station spatiale qui dans l'espace n'est pas protégée par l'atmosphère et qui est juste à la limite du bouclier magnétique formant la ceinture de Van Allen?
Eruption solaire
Chronologie des dégats causés


Si vous cherchez des informations sur ce sujet, on vous dira systématiquement que les astronautes reçoivent une dose négligeable de rayonnement, occasionnant au pire quelques troubles de la vue.
Bien sûr!

En réalité, l'espace est extrêmement dangereux pour tout être vivant, à cause de ce rayonnement mortel et à cause du flux permanent de micrométéorites.
Aucun humain, aucun animal, aucune plante ne pourrait y vivre.
Seuls les robots et les satellites peuvent y évoluer.


6 + C'est impossible de revenir sur Terre

Cette vidéo de l'Esa explique le retour des astronautes sur Terre. Vidéo Esa

soyouz station spatiale Pour revenir sur Terre, les astroclowns entrent dans le vaisseau de retour Soyouz, qui est fermé hermétiquement. Puis le vaisseau est lentement écarté de la station spatiale.
Il est encore à 415 km d'altitude, sa vitesse est de 28 000 km/h, comme la Station spatiale. Pendant 3 heures il fera un peu plus de deux révolutions autour de la Terre, soit environ 90 000 kilomètres où il descendra progressivement jusqu'à l'altitude d'environ 120 km.
Aaalors il sera séparé en 3 parties, les astroclowns étant dans la partie centrale, les deux autres parties se consumeront dans l'atmosphère.
Une impulsion négative est donnée au module pour le ralentir et le faire descendre vers la Terre. A ce moment il va plonger dans l'atmosphère terrestre et atterira 15 minutes plus tard dans les steppes du Kazakhstan, ex Russie.
Wikipedia
Autres infos


Il faut que le module de descente pénètre dans l'atmosphère avec un angle très précis. (3)
atterrissage soyouz, ricochet, angle, rebond * (1) - S'il entre avec un angle trop vertical, il prendra trop de vitesse, cela augmentera trop sa température et il se consummera dans l'atmosphère.
* (2) - Mais s'il entre avec un angle trop horizontal, il rebondira sur l'atmosphère et ira se perdre dans l'espace!
Comme lorsque vous envoyez un caillou plat sur l'eau, avec un angle proche de l'horizontale, celui ci rebondira sur l'eau parce qu'il rencontre brusquement une surface beaucoup plus dense que l'air.
Mais en engin tombant de l'espace ne rencontre pas brusquement une surface beaucoup plus dense, comme l'interface entre l'air et l'eau. Il n'y a pas une limite précise entre le vide de l'espace et l'atmosphère, puisque depuis ce vide absolu l'air devient très progressivement de plus en plus dense.
En réalité, le module de retour s'enfoncerait dans l'atmosphère et non pas rebondirait comme un caillou ricoche sur l'eau.


soyouz module descente Tout objet en chute libre tombe en tourbillonnant. Cela commence par une autorotation qui se transforme ensuite en une chute chaotique. Il n'y a qu'un objet en forme d'œuf qui reste stable.
Les parachutistes connaissent ce danger et ils doivent suivre une procédure très précise pour reprendre le contrôle. Sinon les mouvements deviendront si brutaux qu'ils perdront connaissance et ne pourront plus ouvrir leur parachute.
Dans cette vidéo, le parachutiste part en autorotation pendant deux ou trois secondes, il est à une altitude de 6 km, il a une vitesse d'environ 200 km/h et surtout, il peut agir sur sa position pour reprendre une trajectoire normale. Imaginez un engin tombant depuis une altitude de 120 km, à la vitesse de 28 000 km/h et sans aucune possibilité de redresser sa trajectoire!
Autre vidéo d'autorotation. - Chute libre de Felix Baumgardtner

soyouz module descente C'est impossible que l'engin reste stable pendant la rentrée, avec une telle forme et à une telle vitesse. Dès qu'apparaîtra un infime couple de rotation cela induira immédiatement et mécaniquement une augmentation exponentielle de cette rotation, la trajectoire deviendra rapidement très chaotique.
Le module de retour tomberait en tourbillonnant tellement violemment, que les astronautes seraient tués à l'intérieur. Ceux qui ont fait du parachutisme seront d'accords.
Rien à voir avec la vidéo (ci dessous) où les astroclowns sont tranquillement assis, à attendre que cela se passe, alors qu'ils tombent à plus de 28 000 km/h.
Remarquez aussi les stries obliques sur le Module, pour montrer les traces de friction de l'air. Comme si cet engin était tombé en gardant sagement le même angle pendant les 15 minutes de chute libre vers le sol! Ben voyons!
Pendant cette phase de descente, on voit les astronautes consulter un carnet de bord. Ce qui est ridicule puisqu'ils ne peuvent absolument rien faire à ce moment, l'engin tombant à plus de 7 km par seconde vers la Terre.
Vidéo depuis l'intérieur du module de descente.



soyouz rentrée atmosphère, soyouz rentrée atmosphérique Comment faire ralentir cet engin pesant 3 tonnes? Lorsqu'il entre dans l'atmosphère, sa vitesse est de 28 000 km/h. Lorsqu'il ouvre son parachute 15 minutes plus tard, sa vitesse n'est plus que de 400 km/h.
Comment font ils pour le ralentir?
Selon la Nasa, un plasma se formerait en haute altitude, ce qui diminuerait progressivement sa vitesse. Mais pourquoi un plasma (sorte de gaz à haute température), pourrait ralentir un objet de plusieurs tonnes tombant à une vitesse de 28 000 kilomètres par heure!
Dans une vidéo, on nous explique qu'une impulsion est donnée pour tourner sur lui même et pour surfer sur l'atmosphère comme un surfeur sur une vague!
Il faut bien comprendre de quoi l'on parle: imaginez un engin de 3 tonnes, soit un très gros véhicule tout terrain, tombant depuis l'espace à une vitesse de 28 000 km/h, soit près de 8 kilomètres par seconde.
Pensez vous vraiment qu'une telle masse va ralentir? Ou surfer l'atmosphère
Ne pensez vous pas plutôt que sa vitesse de chute va accélérer jusqu'à se crasher au sol?


L'avion fusée X15-A2 avait son bord d'attaque à une température de 1300° et avec une vitesse de "seulement" 7000 km/h. Cette température causa des dégats tellement importants que l'avion s'est posé en catastrophe et n'a plus jamais volé ensuite. bouclier soyouz Mais il ne s'agissait que d'une vitesse de 7000 km/h. Là il s'agit d'une vitesse de 28 000 km/h A combien montera la température?
La Nasa nous dit qu'ils ont utilisés un bouclier thermique très performant, dont la composition est gardée secrète. Ce bouclier serait fait d'une résine spéciale qui en fondant avec la chaleur se détacherait de la capsule. Mais aucun bouclier thermique ne pourrait résister à une température de plusieurs milliers de degrés.
En réalité, le module de retour serait rapidement consummé dans l'atmosphère. Comme les deux autres parties du vaisseau initial Soyouz, et comme les météorites qui se consument en une fraction de seconde, formant les étoiles filantes.
Et comment se comportera le verre spécial des hublots supportant une température de plusieurs milliers de degrés, alors que ce verre spécial (Verre quartz commence à s'assouplir à partir de 1700°? Bien sûr, la Nasa affirme que la température ne dépasse pas les 1600°.
On appréciera aussi sur la vidéo le regard ravi de l'astroclown regardant par le hublot, alors qu'il tombe vers la Terre a 28 000 km/h et que derrière le verre, la température dépasse plusieurs milliers de degrés!


Il y a eu plus de 140 retours depuis la Station spatiale vers la Terre... Mais il n'existe QU'UNE seule vidéo prise depuis l'intérieur du module de retour. module retour Soyouz Pourquoi cette unique vidéo ne montre pas la Terre qui se rapproche? Pourtant cela devrait être fascinant de voir le sol se rapprocher à une telle vitesse.
Pourquoi il n'y a pas le son sur cette unique vidéo? Pourtant la rentrée dans l'atmosphère à une telle vitesse doit faire un bruit terrible. Mais ils ont préféré mettre une musique de supermarché.
Pourquoi cette vidéo est si courte? La rentrée dans l'atmosphère dure plusieurs dizaines de minutes, mais la vidéo ne dure que quelques secondes.
Encore une fois, ils nous montrent des centaines de vidéos où les astroclowns se lavent les dents, se lavent les cheveux, jouent avec de l'eau, font des expériences. Mais ils ne peuvent pas nous montrer d'images plus sérieuses de l'intérieur du module de retour?
Vidéo


Pourquoi est ce qu'ils n'ont pas placés un avion proche de la trajectoire de retour pour filmer la descence de la capsule? Ce serait spectaclaire de voir un engin arriver module de retour soyouzdepuis l'espace à une vitesse de 28 000 km/h. De plus il n'existe aucune image d'un engin se déplaçant à une telle vitesse.
Pourtant les techniciens suivent à chaque seconde la position de la capsule. Ils savent donc exactement où elle va se poser, puisque dès qu'elle atterit, des hélicoptères, des camions, des véhicules tous terrains arrivent presque immédiatement.
Mais il n'y a que les images de la capsule sous ses parachutes. Pourquoi on ne voit pas ce qu'il se passe avant?
Est ce que ... la capsule serait larguée discrètement par un avion en haute altitude, avec les astroclowns à l'intérieur?
Vidéo 1 - Vidéo 2

pesquet, thomas pesquet, retour thomas pesquet Pourquoi les images sont d'aussi mauvaise qualité lors du retour à la réalité de Thomas Pesquet? Ils prétextent que le réseau est mauvais car on est dans la steppe, loin de tout.
Et depuis l'espace, quelle est la qualité du réseau?
Et pourquoi immédiatement après, on a de bonnes images lorsque la caméra n'est plus sur Pesquet?
C'est plutôt pour qu'on ne voit pas trop de détails, le flou est bien pratique parfois.

Pourquoi il n'y a eu aucune interview de Thomas Pesquet? D'habitude, il y a toujours des journalistes qui posent longuement des questions aux pionniers de l'espace. Mais là, seul le cosmoclown russe était interviewé.
Est-ce qu'ils ont eu peur que Pesquet dise des choses embarassantes?
Car là on n'est plus dans les studios cinéma de Baikonour, c'est du direct



Vous trouverez des explications beaucoup plus techniques sur ce sujet, sur la page de Anders Bjorkman (en anglais).




7 + Comment font-ils tous ces trucages?

En 1992, le magicien David Coperfield donnait l'impression de voler dans les airs pendant son spectacle. C'était très bien fait et à l'époque, personne ne comprenait vraiment comment il réalisait ce tour.
En fait il était suspendu à des câbles très fins qui prenaient la couleur du fond de la scène.
David Copperfield

En 2013 le film Gravity se passe entièrement dans une station spatiale et les acteurs donnent l'impression d'être en apesanteur. Flyer du filmimages de synthèse
Puisque le cinéma arrive à obtenir des effets donnant autant l'impression de la réalité, pourquoi la Nasa disposant de beaucoup plus de moyens ne l'aurait pas fait?
Comprenez bien qu'avec un budget de 10 milliards de dollars par an (!), la Nasa a largement les moyens d'utiliser un matériel tellement performant, qu'en comparaison nos ordinateurs domestiques ressemblent à des calculettes d'écolier.
C'est ce qu'on apelle la CGI, ou Images Générées par Ordinateur (Computer Générated Imagery). Il y a seulement 10 ans, personne n'aurait imaginer qu'on ferait des concerts avec des chanteurs holographiques. Si cette technique est publique aujourd'hui, dites vous que les techniques employées pour nous faire croire à l'apesanteur sont infiniment plus évoluées.
Computer Generated Imagery
station spatiale en images de synthèse réalisée en studio.

Il y a plusieurs techniques qui sont employées et mixées:
julie payette
* Les astroclowns sont suspendus à des cables manœuvré manuellement ou par télécommande. Les câbles sont fixés à un harnais très fins qui épouse le corps de l'astronaute. Ils sont filmés en studio devant un écran vert. Puis avec un traitement informatique, l'écran vert est remplacé par les images que l'on insère.
(Ici, une technique de tournage utilisée pour le film Gravity)

* Ils utilisent des moyens pour donner un effet d'apesanteur sont développées depuis des dizaines d'années au centre de recherches de Langley. On se doute qu'ils ont inventés des machines beaucoup plus perfectionnées, pour donner l'impression que les astroclowns sont en apesanteur.
Vidéo 1 -
Vidéo 2 -
Vidéo 3

vol en apesanteur, microgravité * Certaines séquences sont tournées dans des avions en apesanteur pendant 20 secondes, (parce que les vols réels en apesanteurs ne peuvent pas durer plus longtemps) puis ces séquences sont reliées entre elle pour donner une impression de continuité.
Vols en apesanteur.

astroclowns piscine

* Pour certaines séquences, les astroclowns sont filmés en piscine, dans de grands bassins équipés pour cela. Ensuite le fond de l'image est masqué et remplacé par un autre fond: la Terre, ou l'espace.
Vidéo1
Vidéo 2

Ces images sont réalisées dans de véritables studios de cinéma, hyper sécurisés et inaccessibles au public. Peut être par exemple dans la célèbre zone 51 aux Usa
Mais ne vous faites pas avoir par l'impression de réalité de ces images, même en direct: c'est entièrement faux. Les seules images vraies sont celles qui nous montrent la Terre vue depuis l'espace, elles ne proviennent pas de la Station statiale, mais d'un satellite possédant des caméras en haute définition. Site Nasa
Articles et vidéos expliquant comment sont réalisés les trucages de films en apesanteur.
Vidéo 1
Vidéo 2
Explications du film Gravity
Explications des trucages du film Martian.




9 + Cette station spatiale ne sert à rien!

Quelles avancées technologiques y a t'il eu depuis ce prétendu laboratoire spatial?
expériences station spatiale, recherche station spatiale, femme station spatiale Aucune. Aucune technologie nouvelle n'a été inventée dans cette station spatiale. On a inventé et développé des technologies sur Terre, puis elles ont utilisés pour cette escroquerie. Mais rien n'a été inventé ou découvert dans cette station qui ait été suivi ensuite d'un développement industriel.
On nous parle de médicaments produits en apesanteur, mais il n'existe aucun médicament produit dans cette station qui est utilisé pour soigner.
On peut lire dans un article de la cité des Sciences et de l'Industrie: "L’espoir, caressé aux débuts de l’ISS, de la fabrication de médicaments et matériaux nouveaux (semi-conducteurs notamment) grâce aux recherches en microgravité ne s’est nullement concrétisé. Si bien que les industriels n’ont jamais investi de manière significative dans ces deux secteurs qui paraissaient pourtant les plus prometteurs." Article
On nous parle de produits réalisés en apesanteur ayant des caractéristiques spéciales. Et après? Quel intérêt puisque le coût du kilo dans l'espace (plus de 20 000€/kilo) rend prohibitif toute production industrielle.

L'autre raison serait que la Station spatiale est un laboratoire scientifique pour tester les technologies nécessaires à la conquête de l’espace, installer des colonies sur la Lune ou sur Mars.
colonie lune Admettons que cette station spatiale existe, sachant qu'elle coûte plus de 10 milliards par an, et elle n'est qu'à 400 km de la Terre... Combien cela coûterait pour envoyer plusieurs astronautes sur la Lune, mille fois plus loin à 400 000 km de la Terre?
Et sur Mars à 80 millions de kilomètres de la Terre?
Mais surtout: pourquoi faire? Est ce que cet argent ne pourrait pas être beaucoup mieux utilisé sur Terre? Est ce qu'il n'y a pas des problèmes beaucoup plus importants et plus urgent sur Terre que d'aller se promener sur Mars.

On nous répond que l’ISS ne coûte aujourd’hui à la France que 90 millions d’euros par an. Soit à peine 2 euros par personne active. Ce n'est pas une raison, ne pensez vous pas que cet argent pourrait être beaucoup mieux utilisé?
Combien de laboratoires aimeraient avoir seulement un millième (soit dix millions d'euros) du budget annuel de la Station spatiale pour effectuer leurs recherches?
Il y a des centaines de millions de personnes victimes de maladies qui pourraient être facilement soignées s'il y avait des vaccins. Il y a 1,7 milliards de personnes qui n'ont pas l'électricité et qui pourraient avoir des panneaux solaires.
Pendant ce temps là, Thomas Pesquet, notre clown national gagne 9000€ par mois à faire de belles vidéos où il nous montre comment il se brosse les dents en apesanteur!

Si la recherche scientifique en apesanteur est vraiment importante, alors pourquoi ne pas conduire des expériences de manière automatisée sans présence d'humains, lors de vols suborbitaux ou dans des satellites équipés pour cela?
Cela coûterait infiniment moins cher que ces dizaines de millions de dollars détournés pour cette escroquerie.
Encore une fois: l'humain ne peut pas vivre dans l'espace, c'est la place des satellites et des robots.

Regardez la liste des expériences menées soi disant dans la station spatiale, utilisez un traducteur si vous ne comprenez pas l'anglais et vous découvrirez que c'est du vent: de belles phrases avec un vernis scientifique, mais rien de concret.
Liste des expériences
Et sur le site de la Nasa
Par exemple cette expérience visant à obtenir des plantes qui pourraient facilement peupler une autre planète ainsi que favoriser la reforestation sur Terre et qui permettrait une meilleure qualité de l'air! Expérience
Pensez vous vraiment qu'on pourrait peupler une autre planète avec des arbres qu'on aurait inventé dans la Statin spatiale?
C'est vraiment n'importe quoi! Et tout le reste est du même style.




8 + Comment et pourquoi tromper autant de monde?

500 euros
Pourquoi ce mensonge? Parce que c'est une escroquerie qui rapporte énormément d'argent: dix milliards de dollars par an, sans doute beaucoup plus, versés par l'Etat aux agences spatiales. Plus toute l'économie inutile que cela fait fonctionner et qui doit se chiffrer aussi en millions de dollars.
Et il s'agit de notre argent, l'argent provenant des impôts qu'on paye. Parce qu'il n'y pas que la NASA aux Etats Unis, il y a aussi l'Agence Spatiale Européenne ESA. L'Agence spatiale Russe Роскосмос. l'agence spatiale chinoise 国家航天局.

Comment font ils pour que tant de monde y croit? Comment se fait il que des dizaines de milliers de personnes travaillent où ont travaillé sur ces missions, olus de 500 astroclowns seraient soi disant allés dans l'espace. Et jamais personne n'aurait révélé cette escroquerie? Liste des spationautes
Le mensonge est partout: les enfants, les adultes, les politiciens aux plus hauts postes de l'Etat, les dirigeants d'entreprise. Même certains animaux mentent.
Et il n'y aurait aucun menteur parmi les ingénieurs et les scientifiques?

Si personne ne parle, c'est parce que les revenus sont plus que confortables. pesquet, thomas pesquet, astronaute français Les astroclowns gagnent plus de 9000€ par mois. Pensez vous qu'ils vont révéler le mensonge qui les nourrit avec un tel salaire? Salaire astronaute.
La Nasa dépense plus de 10 milliards par an pour ce mensonge, payer 560 astroclowns ne représente que 0,6% du budget annuel pour la station spatiale. Budget de la Nasa
Les milliers de salariés travaillant sur ces missions ne se posent pas de question, parce que la majorité d'entre eux sont persuadés que la station spatiale existe. Ceux qui savent ne disent rien parce que s'ils parlaient, ils perdraient leur emploi voire seraient bannis à vie de leur activité, ne trouveraient plus de travail.
On se doute aussi que si un astronaute, ou un employé, tentait de dire la vérité, les escrocs disposent d'assez de moyens pour le faire taire, d'une façon ou d'une autre. Une vie humaine ne coûte rien pour les mafias organisant ce mensonge.

Et dire que le 19 juin 2017, Emmanuel Macron va recevoir notre clown spatial Thomas Pesquet à l'Elysée.
Association de malfaiteurs, ou associations de clowns?

programmation mentale Comment devient on astronaute? On ne devient pas astronaute en cherchant du travail à Pole Emploi. Officiellementl y a de nombreuses sélections très difficiles afin d'être sûr de trouver une personne obéissante.
Ensuite l'astronaute subit une programmation mentale pour le rendre docile et surtout pour qu'il soit capable de mentir tout à fait naturellement... mais il y a des signes qui ne trompent pas.
Comment se fait il qu'on ne peut jamais rencontrer Thomas Pesquet? On ne le voit qu'à la télévision, ou lors d'interventions planifiées et entourées de gardes du corps. Mais jamais vous ne le verrez dans un bar prendre un verre avec des amis, ou dans un supermarché à faire ses courses.
Est ce qu'il y aurait trop le risque qu'on lui pose des questions embarrassantes!



10 + Pourtant la station se voit depuis la Terre

On peut soi disant voir passer la Station spatiale dans le ciel. C'est la seule chose de vraie dans cette histoire!
* Heures de passage de la station spatiale selon la position de l'observateur. Heavens Above 1
* Position de la station spatiale au dessus de la Terre. Avec une application interactive. Heavens above 2
* Emission en direct depuis la station spatiale. Nasa Live C'est la seule partie vraie. Parce qu'il y a vraiment un satellite dans l'espace filmant la Terre en direct.
Remarquez cependant qu'on n'y voit presque jamais d'images en direct de l'intérieur de la station? On aurait aimé voir comment vivent les astroclowns.

photo station spatiale
Lorsqu'on voit la prétendue station spatiale depuis la Terre, à l'œil nu, on ne voit qu'un gros point brillant légèrement jaunâtre se déplaçant lentement dans le ciel.
Avec un bon télescope, on aperçoit vaguement une forme ressemblant à la Station spatiale.
Mais pour vraiment voir quelque chose de précis, il faut du très bon matériel, très complexe, très cher et réservé à quelques professionnels.

Mais même si vous voyez cette image de la Station spatiale dans un télescope, vous ne pouvez jamais prouver qu'il s'agit d'une station spatiale avec plusieurs astronautes à bord.
Le seul moyen pour prouver qu'il y a bien des astronautes dans cet objet passant dans le ciel, serait d'arriver à avoir une interaction avec eux par radio, vérifiable immédiatement avec un télescope.
C'est la base de toute méthodologie scientifique.
Par exemple, on demande par radio à l'astronaute de faire un signe quelconque, et pendant qu'on fait cette demande, on voit effectivement l'astronaute faire ce signe.
Mais vous ne pourrez jamais réaliser une telle preuve. Vous ne pouvez que croire ce qu'on vous raconte, sans jamais pouvoir le vérifier.
Ce que vous voyez dans le ciel n'est en fait qu'un satellite, vide, avec quelques panneaux solaires, quelques caméra filmant la Terre et des émetteurs récepteurs radio... Mais pas un seul astronaute là dedans.



Finalement, il n'y a aucun moyen de prouver que la station spatiale existe bien et qu'il y a bien un équipage à l'intérieur.
* Des milliers de personnes travaillent sur ces missions? En quoi c'est une preuve?
* Il y a les témoignages des astronautes? Un témoignage n'est pas une preuve. Chacun peut dire ce qu'il veut.
* Il y a plusieurs vidéos en direct. Le son est en direct, mais qui vous prouve que les images le sont?
La Nasa utilise des moyens et des ordinateurs tellement puissants, que nos ordinateurs domestiques semblent des calculettes d'écolier en comparaison. Cela leur permet de réaliser des trucages totalement invisibles à l'oeil nu.



Ce qui est stupéfiant, c'est de voir autant de journalistes, d'ingénieurs, de technicients, parler de la Station spatiale comme la huitième merveille du monde et y croire dur comme fer.
C'est parce qu'il s'agit d'une croyance et on peut sérieusement se demander s'ils ne sont pas en train de créer une nouvelle religion.
Mon travail n'a pas l'intention de les arrêter, c'est impossible, parce que l'humanité est ainsi. Il y a toujours eu des voleurs, des escrocs, des meurtriers, des victimes et il y en aura toujours. Vidéo
Pour ne plus se faire avoir, il faut communiquer entre nous pour comprendre où sont les mensonges qui existent dans tous les domaines, science, médecine, histoire, économie, etc...

Voila, c'est fini. Merci d'avoir lu jusqu'au bout. J'espère que cette page vous aura ouvert les yeux. Merci encore à ceux qui me corrigent, qui me montrent mes erreurs , vous m'aidez beaucoup.
Quand à ceux qui m'insultent, dîtes vous que lorsqu'on n'a que les insultes comme argument...c'est qu'on n'a pas d'arguments donc non seulement vous vous ridiculisez mais en plus cela ne touche absolument pas.
Vous pouvez aussi voir l'intégralité du texte de cette vidéo sur mon site.
Une grand merci à Anders Bjorkman qui fait un travail remarquable sur tout ce qui concerne l'astronautique.
Pensez à vous abonner, maintenant je publierais chaque mois une nouvelle page sur des thèmes qui nous touchent beaucoup plus et surtout axées sur le futur: le futur de la nature et de la biosphère, futur du climat, futur des technologies, des énergies etc...Là aussi il y a beaucoup de mensonges et de désinformation.
A plus.

11 + Liens vers d'autres sites.

Aucun site français n'a étudié en détail ce mensonge. En anglais, il existe une quantité d'infos à ce sujet: "hoax ISS, hoax space station" et de nombreuses vidéos.

site heiwa * Heiwa: Site donnant des explications très techniques. (en anglais)
Depuis 2012, l'ingénieur Anders Bjorkman propose 1 million d'euros à qui lui prouvera que les voyages habités dans l'espace sont réels! Personne n'a encore gagné.
Merci à Anders pour son travail.

site clues * Clue Forum: Forum très complet étudiant de nombreuses anomalies de la station. (en anglais)
Vous trouverez aussi un fil sur les voyages vers la Lune et d'autres sujets très actuels.

anastasia channel * Anastasia Channel: De nombreuses vidéos, en rapport avec WikiLeaks MUFON - Mutual UFO Network - NICAP - Intelligence Agency.


En espérant que cette page vous a intéressé.
Faites passer le message!
...A suivre.
Vous trouverez cette page intégralement en vidéo.