station spatiale

Le mensonge de la Station Spatiale

Accueil Commentaire S'abonner L'auteur
iconeretour
SOMMAIRE
1 + Qu'est ce que la Station Spatiale?
2 + Anomalies.
3 + La Station spatiale est sale.
4 + Météorites.
5 + Radiations.
6 + C'est impossible de revenir sur Terre.
7 + C'est impossible de revenir avec la Navette spatiale.

8 + Pourtant la Station spatiale se voit depuis la Terre.
9 + Cette Station spatiale ne sert à rien!
10 + Comment font-ils ces trucages?
11 + Comment est ce possible de tromper autant de monde?
12 + Liens vers d'autres sites

Pour ouvrir les liens dans un nouvel onglet: Ctlr + lien


Cette page explique pourquoi la Station spatiale n'existe pas. Les anomalies les plus flagrantes y sont exposées. Ce sont des pistes de recherches pour ceux qui veulent approfondir le sujet.
Certains trouveront que les arguments ne sont pas assez scientifique et que nous n'avons pas les connaissances pour comprendre. Mais parfois il n'y a pas besoin de grandes connaissances, il suffit juste d'un peu de logique et de bon sens.
Vous trouverez peut être des erreurs dans quelques uns des arguments développés. Mais il y a suffisamment d'anomalies pour prouver le mensonge.
Au final, si vous êtes honnête avec vous même, vous finirez vous aussi par reconnaître que la Station spatiale n'existe pas.

Cette trouverez cette page intégralement en vidéo.




1 + Qu'est ce que la Station spatiale

modules station spatiale La Station spatiale internationale (en anglais ISS) est soi disant un ensemble de modules placés en orbite terrestre à 400 km environ au dessus de la Terre.
La Station pesant 420 tonnes, il n'était pas possible de l'envoyer en une seule fois en orbite autour de la Terre. Il y a eu soi disant plusieurs fusées qui ont envoyé des modules dans l'espace, à partir de novembre 1998. Ces modules ont été ajoutés les uns aux autres.

Elle est occupée en permanence par un équipage international qui se consacre à la recherche scientifique dans l'environnement spatial.
Elle est ravitaillée en moyenne tous les deux mois avec un module envoyé depuis une fusée.

La Station spatiale fait le tour de la Terre en 90 minutes à une altitude moyenne de 400 km et survole des régions différentes à chaque passage. C'est la seule part qui soit vraie, puisqu'on peut la voir passer dans le ciel. Mais on verra au chapitre 10 que ce point brillant se déplaçant dans le ciel n'est pas une Station spatiale!
Ce mensonge a déjà coûté plus de 150 milliards de dollars: 10 milliards par an! Et envoyer un astronaute soi disant dans la Station spatiale coûte plusieurs dizaines de millions de dollars.
Autres informations

Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.




2 + Anomalies

décollage astronautes Au décollage, les astronautes subissent plusieurs accélération pouvant aller jusqu'à 4g. Leur corps pèse alors 4 fois plus lourd. Ainsi un astronaute pesant 80 kg sur le sol, sentira son corps peser 320 kg pendant le décollage.
Accélération au décollage.
Le bras d'un astronaute pesant environ 5 kg avec son équipement, celui ci pèsera plus de 20 kg lorsque la fusée s'élève. Mettez vous 20 kg de plomb autour du bras et essayez de le déplacer, d'effectuer des mouvements de précision, comme le font les astronautes sur cette vidéo: Décollage.
Pourtant on les voit activer des interrupteurs, étudier leur manuel de vol, faire un signe à la caméra, sans aucune gêne, alors qu'ils devraient être collés à leur fauteuil: ils pèsent plus de 240 kg au décollage.
Cela doit être encore pire lorsque l'accélération s'arrête et passe brusquement de 3g à 0g. En voiture un freinage brusque cause une décélération de 1g et on est déjà terriblement secoué. Là il s'agit de 3g.
Mais on les voit installés dans leur fauteuil, comme pour une promenade de santé.

astronaut launch soyouz Pourquoi est ce qu'ils appuient sur des interrupteurs, pourquoi est ce qu'ils consultent un manuel d'instructions, puisque pendant tout le décollage, tout est entièrement programmé, ils ne peuvent absolument rien faire.




fuite radiateur station spatiale Des gouttes d'ammoniac s'échappent dans le vide depuis un radiateur extérieur en mai 2013. Vidéo.
C'est impossible puisqu'un liquide dans le vide se met immédiatement à bouillir, se transforme en gaz et s'évapore. Vidéo
Ce sont des notions élémentaires de physique: si la pression diminue, le liquide se transforme en vapeur.
L'ammoniac passe de l'état liquide à l'état gazeux à -33°, à une pression de 1 atm. C'est vrai aussi que l'ammoniac sous forme liquide dans les radiateurs pourrait cristalliser dès qu'il en sort.
Mais en fait c'est impossible de savoir ce qu'il pourrait se passer vraiment, parce qu'aucune expérience n'a été réalisée dans les conditions où s'est produite cette soi disant fuite: vide presque parfait et température de -150° du côté ou la goutte est à l'ombre et plus de 100° du côté où la goutte est au soleil.
Article sur cet incident




 satellite chasquiL'astronaute Oleg Artemiev lance à la main le satellite péruvien Chasqui-1. C'est un tout petit satellite puisqu'il fait 10 cm de côté.
Le satellite prendra des photos dans le visible et l'infrarouge, ainsi que des données télémétriques.
L'astronaute le lance en le faisant tournoyer sur lui même, comme un jouet. Mais dans l'espace puisqu'il n'y a pas d'air, ce satellite continuera de tourner sur lui même indéfiniment. Vidéo


Comment pourra t'il prendre des photos en tournant ainsi?
Les satellites plus gros utilisent des roues de réactio, gyroscopes qui vont stabiliser le satellite. Mais ce sont des engins de plusieurs centaines de kg. Là, ce satellite est un cube de 10 cm de côté et il doit contenir: une caméra pour faire des photos dans le visible à une distance de 400 km, une pour faire des photos dans l'infrarouge, un émetteur radio, une batterie et en plus ces 3, voire 4 roues de réaction. Tout ça dans un volume aussi petit.

Lorsqu'on envoie un satellite en orbite, le timing et la trajectoire extrêmement complexe est soigneusement calculée. Mais dans ce cas, comment connaître la trajectoire de ce satellite alors qu'il a été lancé à la main?
Quelle rigueur scientifique!
satellite chasqui On peut aussi remarquer le manque de respect vis à vis du peuple péruvien. Lorsque les américains envoient un satellite dans l'espace, ce sont des procédures longues et complexes.
Là ils lancent ce satellite à la main, comme un objet qu'on jette.
Infos sur le satellite Chasqui-1




p<anneaux solaires station spatiale Les panneaux solaires de la Station spatiale délivrent 120 kwh d'électricité. Les panneaux solaires de la Station pourraient donc alimenter 120 des radiateurs qu'on utilise dans nos maisons pendant 1h.
Est ce suffisant pour alimenter tous les appareils de la Station, sachant que ces panneaux solaires ne reçoivent la lumière du soleil que pendant 45 minutes où ils doivent alimenter la Station mais aussi charger les batteries pour les prochaines 45 minutes d'obscurité.
Pendant ces 45 minutes d'obscurité, les batteries doivent délivrer de l'électricité pour tous les appareils de la Station, la lumière, le système de recyclage de l'eau, les radiateurs pour évacuer la chaleur, les appareils des expériences scientifiques, les systèmes de ventilation, les appareils de communications avec la Terre, et bien d'autres encore.
Comme d'habitude, on ne trouve aucune information sur la consommation électrique de tous les appareils utilisés. Si on pouvait avoir ces informations, on verrait certainement que l'ensemble demande beaucoup plus d'énergie que ce que les panneaux solaires peuvent fournir. Panneaux solaires




gorille station spatiale ski station spatiale Les astronautes font des cabrioles, se déguisent en gorille, jouent avec des skis, avec un "tapis volant", jouent au foot.
Les astronautes ont le droit de profiter de leur temps libre comme ils le veulent, mais trouvez vous normal qu'ils s'amusent ainsi en apesanteur au milieu de nombreux câbles, d'ordinateurs, d'interrupteurs, au milieu d'expériences scientifiques finement calibrées coutant des millions de dollars et soi disant fondamentales pour la recherche. Franchement, est ce sérieux pour un laboratoire scientifique valant des milliards de dollars!
Gorille - Astronaute en skis - En "tapis volant" - Partie de foot.




Pourquoi les cheveux de ces astronautes flottent vers le haut?
cheveux astronautes
Il n'y a aucune raison à cela. Ils devraient flotter librement en suivant les mouvements de la tête de l'astronaute.
S'il y avait une aspiration d'air au plafond, alors on devrait aussi voir les habits des astronautes bouger avec ce courant d'air. Et surtout on verra plus loin que les grilles d'aspiration ne sont pas assez puissantes pour attirer les cheveux.

electricité statique, station spatiale Cela ne provient pas de l'électricité statique, puisque dans ce cas les charges électriques écartent TOUS les cheveux les uns des autres: Vidéo .
Rien à voir avec les cheveux de ces femmes astronautes.

vol en apesanteur, microgravité, 0g On peut aujourd'hui participer à des vols en apesanteur pour 6000€. Lors de ces vols, les cheveux se comportent exactement comme en pesanteur normale, ils flottent librement. Leur comportement n'est différent que lorsqu'on bouge la tête.
Une autre de Karen Nyberg, où elle montre comment-elle se lave les cheveux. Ils ont une position étrange. Schampoing.

Mais dans la Station spatiale, les cheveux des astronautes sont permanentés.
Dans les vidéos les plus récentes, ils ont faits des efforts pour que ce soit plus crédible!




station spatiale La Station est composée de plusieurs modules, le tout faisant 108 mètres de long. Sur une telle longueur, la Station ne peut pas être rigide, particulièrement entre les modules, pour plusieurs raisons:
* La rotation des 12 très grands panneaux solaires doit transmettre des vibrations à la structure et amène nécessairement des phénomènes de résonnance.
Et quelle graisse utilisent ils pour lubrifier ces parties en rotation: quel graisse résiste pendant des années à des variations de températures allant de -150° à +120°?
* Les mouvements des astronautes se transmettent à la structure lorsqu'ils s'accrochent aux barres pour se déplacer.
* Lorsqu'un nouveau module de plusieurs tonnes s'arrime à la Station. Il ne pèse rien en apesanteur, mais il a une inertie importante.
* La manipulation des bras robotisés qui déplacent des masses de parfois plusieurs centaines de kg.
* Lorsque des moteurs fusées sont allumés pour réorienter la Station, cela génère un moment de force importante parce que ces moteurs fusées sont placées à une seule extrémité de la Station.
* Il y a aussi les très importantes variations de température des parois entre le jour et la nuit: toutes les 45 minutes, la partie extérieure de la Station passe d'une température de -150° dans l'obscurité à une température de +120° au soleil puis 45 minutes plus tard repasse à une température de -150°.
Comment croire que des métaux subissant de telles contraintes thermiques sont restés intacts en 18 ans?
fissure avion * Tous les avions sont contrôlés chaque année pour vérifier s'il y a des microfissures. Mais depuis 18 ans, la Station spatiale est restée en parfait état?

Pourtant, une microfissure entre les joints de deux modules suffirait pour que l'air s'échappe rapidement de la Station et condamne à mort les astronautes.




eclipse de soleil station spatiale L'astronaute Don Pettit aurait filmé une éclipse totale de soleil depuis la Station spatiale.
Pourquoi l'image est d'aussi mauvaise qualité? D'habitude ils nous montrent des films en haute définition depuis la Station spatiale.
Pourtant les astronautes disposent de dizaines d'appareils photos et caméras de marque. Et ils n'ont fait qu'un seul film? De mauvaise qualité en plus?

Pourquoi est ce qu'ils n'ont pas fait un zoom pendant la vidéo sur l'éclipse? Cela aurait été passionnant de voir ces détails depuis l'espace.
Ils ne peuvent pas prétexter avoir été surpris parce qu'une éclipse se prévoit longtemps à l'avance. Pourquoi alors il n'y a pas eu plusieurs astronautes en même temps à faire des images? Peut être qu'ils étaient trop occupés à se déguiser en gorille, ou à jouer avec de l'eau.

eclispe station spatiale Est ce que cette autre photo d'éclipse vous semble réelle?. Diffusée par le CNES (Centre National d'Etudes Spatiales), elle donne aussi l'impression qu'il s'agit d'un montage. Cela se voit clairement lorsqu'on zoome.
Photo originale du CNES



hublot station spatiale Encore une grosse erreur au montage! Cette vidéo montre le module de retour Progress à travers le hublot (Image 1), puis la caméra se déplace sur un autre hublot. Vidéo
Mais après un instant et sans coupure dans le film, lorsque la caméra revient sur le hublot initial, on peut voir que le module Soyouz est beaucoup plus gros et il n'est pas placé de la même façon dans le hublot initial. (Image 2)
L'astronaute a effectué un léger zoom pendant qu'il filmait, mais dans la deuxième image, le grossissement de l'ombre soulignée avec une flèche est beaucoup plus important que le grossissement du hublot.

Comment expliquez vous cela autrement que par un montage vidéo mal fait?




main interview station spatiale Sur plusieurs vidéos apparaissent des effets bizarres. Cela ne peut pas être un bug de la caméra, ou lors de la transmission du fichier, sinon cela ne se produirait pas QUE sur la main de l'astronaute, mais sur une zone beaucoup moins définie. Or cela n'arrive que sur les mains des astronautes lorsqu'ils les bougent.
Parce que ce sont en fait des images de synthèses, mixées avec des images réelles, et le logiciel a des bugs lorsqu'il y a trop d'éléments à gérer, comme par exemple les mains en déplacement.
La main de Samantha Cristoforetti
Main en chocolat
Main qui se dédouble.




newton apesanteur Tout corps garde sa trajectoire tant qu'il n'y a pas une force extérieure qui agit sur lui. Dit autrement: si aucune force extérieure n'agit sur un objet qui se déplace, il ne peut absolument pas changer sa trajectoire: c'est la première loi fondamentale de la mécanique énoncée par Newton. Loi fondamentale de la mécanique.
Dans cette vidéo, on voit un objet volant qui change de trajectoire, ce qui est impossible dans l'espace: si un objet est éjecté de la Station spatiale, il ira obligatoirement en ligne droite, sans changer de direction.
Quelle force extérieure fait changer de direction cet objet? Il n'y a pas de courants d'air dans l'espace. C'est impossible que cet objet aie cette trajectoire erratique ... mais possible si le film a été réalisé dans une piscine. La trajectoire de l'objet est modifiée par les courants dans l'eau.
On verra au chapitre 8 que certaines parties sont effectivement tournées en piscine. Vidéo



bulle station spatiale Une bulle d'air semble sortir du scaphandre d'un astronaute chinois.
Cela ne pourrait pas être une goutte de liquide, on a vu qu'un liquide se vaporise immédiatement dans l'espace.
Si une bulle d'air sortait du scaphandre d'un astronaute dans l'espace, en aucun cas elle ne pourrait avoir cette trajectoire, puisqu'on voit sa vitesse qui accélère. Cela ressemble beaucoup plus à la trajectoire d'une bulle d'air sous l'eau qui remonte à la surface en accélérant. Vidéo officielle de l'Agence Spatiale Chinoise
Si cette bulle d'air semble avoir une forme un peu étrange à la fin des images, c'est parce que sa vitesse accélère et la vidéo ne rend pas bien le mouvement.
Ceci prouve que certaines vidéos sont réalisées en piscine, et parfois des bulles d'air s'échappent.




Koichi Wakata Sur plusieurs vidéos les astronautes rebondissent, comme si on avait voulu donner une meilleure impression d'apesanteur Mais lorsqu'un astronaute pousse avec ses pieds pour monter, il n'y a pas l'attraction terrestre pour le faire redescendre. Il faut NECESSAIREMENT qu'il tire avec ses pieds pour redescendre vers le bas.
Or sur plusieurs vidéos, les astronautes ont un déplacement vertical trop important pour que ce soit possible. Même s'ils se tenaient les pieds dans des élastiques.
Astronaute rebondissant

L'astronaute japonais Koixi Wakata donne une impulsion avec les pieds et s'élève, puis on le vois redescendre. Or en apesanteur, il devrait continuer à monter, pourquoi est ce qu'il redescend?
Pour cela, il faudrait qu'il se tienne par les pieds à la barre qu'il y a au sol. Or on voit bien qu'il y a à peine le bout de sa chaussette qui touche la barre. De plus, pour redescendre, il devrait tirer avec son pieds, on devrait voir son articulation se plier, or le pied reste immobile.
Comment fait il pour redescendre? Koixi Wakata.

skylab Cette erreur était déjà visible dans la Station Skylab dans les années 1970: un astronaute court sur un anneau à l'intérieur du Skylab. Il pousse avec ses pieds et il s'élève, puis redescend. Or en apesanteur, il ne devrait pas redescendre, mais continuer à s'élever. vidéo.
On verra plus loin que les astronautes sont suspendus par des cables fixés à un harnais épousant la forme de leur corps, pour donner l'impression d'apesanteur.



hydroxide de lithium Chaque astronaute respire environ 10 000 litres d'air par jour et rejette environ 1 kg de gaz carbonique/jour. Soit pour 6 astronautes: 200 kg par mois.
Le gaz carbonique CO2 est rejeté par les astronautes est absorbé par des cartouches contenant de l'hydroxide de lithium, la réaction formant du carbonate de lithium.
Il faut donc éliminer chaque mois plusieurs centaines de kg de LiCo3. Concrètement comment cela se passe? Comment éliminent-ils ces cartouches de carbonate de lithium? Où et comment est ce stocké? Comment est ce éjecté de la Station spatiale? Il n'y a aucune information à ce sujet.
Puisqu'on a retiré du gaz carbonique, il faut rajouter un volume d'air. Comment est déterminée la quantité d'oxygène à rajouter pour rééquilibrer la pression ambiante et la proportion des différents composants de l'air?
Elimination du CO2 dans la Station spatiale.




eau station spatiale Tout l'intérieur de la station doit être humide, voire franchement mouillé par endroit, puisque des gouttes s'échappent chaque fois qu'ils utilisent de l'eau, des gouttes de transpiration s'échappent de leur peau quand ils font du sport, quand ils boivent, quand ils se lavent les mains, quand ils s'amusent.
Ces gouttes d'eau ne tombent pas au sol, puisqu'il n'y a pas de pesanteur, elles restent en suspension, jusqu'à ce qu'elles arrivent sur un objet.
L'astronaute Frank de Winne explique bien que "l'eau est très dangereuse dans la Station spatiale parce qu'il y a beaucoup d'électricité partout et qu'il faut faire très attention".
On verra plus loin que l'aspiration n'est pas assez puissante pour attirer ces gouttes d'eau. Elles finiront donc par se déposer sur les claviers d'ordinateurs, entrer dans les connexions et les appareils électriques.
1 - Gouttes d'eau. 2 - Gouttes d'eau. 3 - Gouttes d'eau.




Depuis 18 ans que la Station est en orbite, sans jamais revenir à Terre, il n'y jamais eu de grosse panne! Certains appareils qui sont extrêmement complexes fonctionnent toujours parfaitement?
mécanique station spatiale Par exemple le Water Recovery System, système qui recycle en permanence les eaux usées de la Station spatiale coûte 150 millions de dollars. On se doute qu'un tel appareil doit avoir des parties mécaniques d'une grande précision pour coûter si cher. vidéo du système de recyclage
Comment est faite la maintenance d'un tel appareil? Il faut des techniciens très spécialisés pour cela. Les astronautes savent tout faire.
Comment réparer une mécanique aussi délicate? Là aussi il faut des outils très spécialisés. Mais il n'y a pas que le Water Recovering System, il y a aussi une quantité d'appareils complexes et fragiles.
Par exemple le système de rotation des panneaux solaires qui tournent sur leur axe 16h par jour. Il y a les systèmes de pompes pour le recyclage de l'eau et les tuyauteries: jamais de filtre bouchés, de tuyauteries qui lachent, en 18 ans? Il y a les systèmes de ventilation avec des pompes et des gaines installées sur les 100 mètres de longueur de la Station spatiale Il y a les radiateurs et là aussi tout le système de tuyauterie. Il y a tout le système électrique qui doit être extraordinairement complexe.
Depuis 18 ans, il n'y a jamais eu de pièces qui s'usent, d'autres qui se cassent, avec des appareils qui fonctionnent presque en permanence et dans un environnement aussi hostile que l'espace?
mécanique station spatialeEt pour réparer cela, il ne suffit pas d'avoir un marteau et trois tournevis. Il faut un véritable atelier avec du matériel lourd, de l'outillage, un établi, des pièces de rechange.
Il n'existe rien de tout cela dans la Station spatiale. Sur aucun des plans de la Station spatiale, vous ne trouverez une partie "atelier". Plan de la Station spatiale
Pourtant depuis 18 ans, tout fonctionne parfaitement avec seulement quelques pannes mineures.




intérieur station spatiale Les parois de l'intérieur de la station sont tapissées d'une quantité de câbles, de matériel divers.
Pourquoi tous ces cables sont apparents? Avec un budget de 10 milliards de dollars par an, la Nasa n'a pas trouvé un moyen pour mieux organiser l'intérieur?
Il ne s'agit pas d'esthétique, mais de l'aspect pratique: on voit souvent les astronautes se déplacer très rapidement en apesanteur. Comment croire qu'ils ne s'accrochent jamais par mégarde à un de ces câbles, arrachant les connexions.




astronaut maine Un astronaute perd la mémoire! Lors d'une interview soi disant depuis la Station spatiale, il explique quel a été son parcours pour devenir astronaute. Puis il dit clairement: "all of that happen in a little town called York, Maine, across the United States from where we are talking to you right now"
"Tout ceci est arrivé dans une petite ville appelée York, Maine, à travers les Etats Unis d'où nous sommes en train de vous parler maintenant".
+ Soit l'astronaute a oublié qu'il est dans la Station spatiale, ce qui est plutôt curieux.
+ Soit l'astronaute reconnaît qu'il est en fait dans un studio aux Etats Unis.
S'il était dans la Station spatiale, il aurait du dire: "Tout ceci est arrivé dans une petite ville appelée York, Maine, jusqu'à la Station spatiale d'où nous vous parlons maintenant".



pleine lune Pourquoi les astronautes n'ont jamais filmé ou pris en photo la Terre pendant la pleine lune? S'ils nous montrent quantités de vidéos de la Terre pendant la nuit, soi disant les villes éclairées, les aurores boréales, les orages, alors on devrait aussi voir des paysages de pleine lune, depuis l'espace.
Or même la lumière de la pleine lune est suffisante pour laisser des reflets très nets, sur la mer par exemple. Et donc être visible depuis l'espace.

Mais vous ne trouverez jamais une telle image ... parce que la Station spatiale n'existant pas, ce serait impossible de réaliser un trucage photo ou vidéo de ceci.

Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.




3 + L'intérieur de la Station spatiale est sale

Il y a peu d'eau disponible dans la Station spatiale: chaque astronaute a le droit à 3,5 litres d'eau par jour pour boire et pour se laver. L'eau est entièrement recyclée.
Les astronautes boivent donc tous les jours de l'eau provenant de leurs urines, de leur transpiration, des serviettes humides qu'ils utilisent pour se laver, recyclée des milliers de fois depuis 18 ans.

epuration de l'eau Comment l'eau est elle recyclée? Recycler de l'eau pour la rendre buvable est un processus complexe qui prend énormément de place et de temps. Il faut une grande quantité de filtres, de tuyauteries, de pompes et de produits.
Pourtant la Nasa a miniaturisé une station d'épuration à la taille d'une armoire pour la modique somme de 147 millions de dollars.
Comment sont traités les résidus solides restant après le recyclage de l'eau? Où et comment sont ils stockés? Comment sont ils évacués concrètement? Comment font-ils avec les odeurs?
composition de l'eau, eau station spatiale L'eau qui a été filtrée n'est pas potable, il faut encore la traiter pour éliminer les bactéries nocives, ajouter des dizaines d'éléments minéraux en quantité infinitésimale. (moins de 1 milligramme de Potassium par litre d'eau). Eau minérale
Une eau qui n'est pas équilibrée en éléments minéraux est toxique pour le corps, occasionne rapidement des problèmes de santé.

masse station spatiale Une balance ne fonctionne pas en apesanteur puisqu'il n'y a pas de gravité. C'est donc impossible de peser des éléments minéraux pour les incorporer dans l'eau de boisson des astronautes. Recyclage de l'eau Station spatiale
Puisqu'ils ne peuvent pas peser, alors ils mesurent des volumes. Mais comment font ils pour prendre des quantités infimes d'éléments minéraux pour les incorporer à l'eau recyclée?
Vous ne trouverez aucune information concrète sur les mécanismes utilisés: parce que ce n'est pas possible.


se laver dans la station spatiale Les astronautes ne peuvent pas se laver, prendre de douche, car l'eau ne coule pas en apesanteur, elle reste collée au corps. vidéo
Ils doivent donc mouiller une serviette et se nettoyer avec. Vidéo. Cela peut aller pour se nettoyer le visage comme le fait cet astronaute. Mais ils doivent se laver en entier avec des serviettes humides, tous les jours pendant plusieurs mois! Sachant qu'en plus ils transpirent puisque chaque jour ils doivent pratiquer une activité sportive pour ne pas perdre de masse musculaire. Karen Nyberg en sueur.
Ils doivent sentir bon après 6 mois passés dans la Station spatiale à se laver ainsi! Sans parler des maladies de peau que cela doit générer: mycoses, dermatoses, candidoses...

karen nyberg dreadlocks Les astronautes se lavent les cheveux avec un shampoing sans rinçage, puis s'essuient ensuite avec une serviette. Schampoing de Karen Nyberg.
Imaginez les femmes astronautes qui ont de longs cheveux dans la Station spatiale. Dans quels état seront-ils après plusieurs mois de ce traitement?




urine station spatiale On ne peut pas uriner comme on le fait sur Terre, parce que l'urine en apesanteur rebondirait de partout.
On enfile une sorte d'entonnoir au bout d'un tuyau. Chaque astronaute dispose de son propre entonnoir, de forme différente pour les hommes et pour les femmes. Puis on enclenche l'aspiration et on urine dans cet entonnoir.
Ensuite il faut le nettoyer avec des serviettes, et ceci à chaque fois que vous urinez.
Là encore, cela doit sentir bon après plusieurs mois.

toilettes station spatiale Pour le "numéro deux", ils placent un sac dans le récipient des Wc, ils font leur affaire, puis ils doivent fermer ce sac à la main. Le sac est alors aspiré dans un container qui sera vidé quand il est plein.
Enfin ils doivent nettoyer la cuvette avec des serviettes, puis se nettoyer les mains, toujours avec des serviettes humides.
Faire ses besoins dans la Station spatiale
toilettes station spatialeLorsqu'ils sont malades, comment se passe l'expulsion en apesanteur des gaz et autres matières semi liquides émises sous pression? Sur Terre, cela a tendance à barbouiller la cuvette des Wc, mais en apesanteur?
Cela ne barbouille pas, cela rebondit et vole partout, tâchant copieusement le derrière de l'astronaute, ses habits, ses cheveux, entrant dans ses narines, dans ses yeux.

wc toilettes station spatiale Les Wc sont un nid à bactéries, et doivent être faciles à nettoyer. Mais les Wc de Station spatiale sont équipées de manettes, de tuyaux, d'endroits inaccessibles. Pas question d'utiliser une brosse, il faut tout nettoyer avec des serviettes humides! Cela doit être d'un pratique!
Sur la gauche on voit même une sangle en textile! Elle doit s'imbiber de tout ce que vous pouvez imaginer.
Dans quel état cela doit être après 18 ans d'utilisation quotidienne par plusieurs astronautes!

toilettes station spatiale Dans cette vidéo, des astronautes expliquent à un journaliste comment fonctionnent les Wc. Vidéo
Pourquoi ont-ils besoin d'être deux pour expliquer comment cela fonctionne: l'un qui lit le manuel d'instructions, l'autre qui le met en pratique.
Après avoir passé plusieurs mois dans l'espace, donc en ayant utilisé ces toilettes tous les jours, ils n'ont pas acquis des automatismes et ont besoin d'un manuel d'instruction pour expliquer comment cela fonctionne?

excréments, caca station spatiale Lorsque le container d'excréments est plein, environ tous les 10 jours, les astronautes l'amènent dans un vaisseau cargo qui l'évacuera dans l'espace, et se consumera dans l'atmosphère terrestre.
Concrètement comment cela se passe? Comment le container d'excréments est-il stocké dans le vaisseau cargo? Puis comment concrètement est il évacué de la Station. Pourquoi il n'y a aucune vidéo montrant les astronautes en train d'effectuer cette tâche?
Vous ne trouverez aucune information technique sur la façon dont sont évacués les déchets des astronautes.
Les sacs d'excréments doivent dégager une odeur terrible dans un espace aussi fermé que la Station spatiale, sans aucune ventilation avec l'extérieur. Bien sûr la Nasa a réglé ce problème.




marsha ivins Comment la Nasa peut elle laisser l'astronaute Marsha Ivins avec une telle masse de cheveux? Ne pensez vous pas qu'elle devrait mettre ses cheveux dans un bonnet pour éviter que ceux-ci volent partout? charlotteDans la plupart des laboratoires, un bonnet est obligatoire.
Pas dans la Station spatiale? Pourtant c'est aussi un laboratoire scientifique destiné à la recherche. Mais on ne voit jamais les astronautes avec un bonnet.
Sur Terre, les cheveux se déposent rapidement, au sol, sur les meubles. Mais en apesanteur, ils resteraient dans l'air autour de vous. Pas très agréable à respirer.




ventilation station spatiale Sur la vidéo suivante, on voit Chris Hadfield se couper les ongles devant une grille d'aspiration que l'on voit en gros plan. Vidéo des grilles d'aspiration.
La grille est neuve, comme sortie de son emballage. Il n'y a pas un seul grain de poussière, pas un cheveu, pas un seul fil d'habit, qui serait resté sur cette grille.
Trouvez vous normal qu'une grille d'aspiration d'air n'ait pas retenu une seule poussière, alors qu'elle fonctionne en permanence?
Le seul but de ces vidéos est de promouvoir ces prétendues missions spatiales, pour que nous continuons à y contribuer avec nos impôts sans discuter. Ce ne serait pas très commercial de montrer une grille sale.

Karen Nyberg Lorsqu'ils se coupent les cheveux, lorsqu'il se rasent, les poils ne tombent pas, ils restent en apesanteur dans l'air.
Lorsqu'ils jouent avec l'eau, il y a des gouttes d'eau qui s'échappent. Vidéo - Vidéo
L'aspiration n'est pas suffisante pour les aspirer: Samantha Cristoforetti explique dans une vidéo qu'elle doit se couper les ongles juste à côté la grille d'aspiration de l'air, sinon ceux ci restent en suspension dans l'espace.
Karen Nyberg se fait un shampoing et les gouttes d'eau partent carrément vers le côté opposé de la grille d'aspiration. Vidéo.
S'il avait une aspiration suffisamment puissante pour aspirer immédiatement tout ce qui flotte dans l'air, ce serait très bruyant et surtout très désagréable pour les astronautes d'avoir toujours un tel courant d'air autour d'eux. Sans oublier les refroidissements: les courants d'airs dans un milieu fermé sont propices.
Donc tous ces résidus, miettes, gouttes d'eau, poils, cheveux, restent en apesanteur dans l'air. Et lorsqu'ils respirent, tous ces résidus entrent dans leur bouche ou dans les narines. Mais cela n'a pas l'air de les gêner.




Il doit y avoir de la moisissure partout avec cette humidité permanente mélangée aux résidus de nourriture flottant en apesanteur, aux cheveux, le tout à une température de 22/23°. Les bactéries doivent proliférer.
module Kibo Ne pensez pas qu'il n'y a aucune bactérie dans la Station parce qu'elle a été construite en salle étanche et stérilisée: notre corps et plus particulièrement notre intestin recèle des milliards de bactéries indispensables à la digestion.
Microbiote intestinal.
Or une part de ces bactéries intestinales sont nécessairement éliminées avec les excréments et avec l'apesanteur elles auront tendance à se disperser partout dans la Station… et donc à développer des foyers de moisissures.
Pourtant l'intérieur de la Station est toujours parfaitement propre, comme neuf, depuis 18 ans.




bol alimentaire Comment se passe la digestion? Lorsqu'on mange ou boit, le bol alimentaire s'accumule dans le fond de l'estomac grâce à la pesanteur où il reste à peu près immobile. Puis une fois que la digestion est suffisamment avancée, une porte appelée le "pylore" s'ouvre et libère petit à petit le contenu dans l'intestin.
Mais dans l'espace où il n'y a pas de gravité, le chyme (bouillie provenant de la digestion) ne resterait pas au fond de l'estomac. Il formerait une boule liquide se promenant et rebondissant sur les parois de l'estomac selon les déplacements des astronautes.

bol alimentaire * La digestion se ferait très mal, puisque le bol alimentaire n'est pas en contact permanent avec les parois de l'estomac. Et surtout lorsque le pylore s'ouvrira, rien ne passera dans l'intestin puisque la bouillie liquide ne sera pas en contact avec le pylore.
* Cela doit être très désagréable cette boule de liquide se déplaçant tout le temps en apesanteur dans l'estomac.
Et les astronautes n'ont aucun problème après plusieurs mois où la digestion se fait toujours très mal, voire pas du tout?




vol en apesanteur Aucun humain n'a expérimenté plus de 20 secondes consécutives en apesanteur, dans les vols zéro gravité dans des avions équipés pour cela. Après ces 20 secondes, l'avion doit reprendre de l'altitude pendant une dizaines de minutes avant de pouvoir recommencer une nouvelle descente de 20 secondes. Vols en apesanteur
Ceux qui ont tenté l'expérience des vols en apesanteur ont tendance à vomir, à tel point que l'avion destiné à ces vols sans gravité a été baptisé: "Vomit Comet", pour des durées de 20 secondes seulement.
Mais les astronautes ne restent pas 20 secondes dans la Station spatiale, ils y restent plusieurs mois, un an et demi pour certains, soi disant en apesanteur permanente.
Le corps humain n'est absolument pas adapté à un environnement sans apesanteur. Et celui ci doit être complètement détraqué après plusieurs mois dans ces conditions. Et ce n'est pas leur machine à faire du jogging en apesanteur qui pourrait arranger ceci.

Et lorsqu'un astronaute a tout à coup le besoin de vomir, il n'a pas nécessairement un sac juste sous la main. Alors les particules et liquides régurgités flotteront en apesanteur, se déposant dans les cheveux, entrant dans les yeux, dans les narines, tachant les vêtements. Sans oublier l'odeur qui doit rester.
C'est impossible qu'ils prennent des médicaments pendant plusieurs mois, cela les rendrait encore plus malade. De plus, puisqu'ils disposent de sacs spéciaux pour vomir c'est que le problème se présente parfois.


rage de dents Que se passe t'il si un astronaute a subitement un problème de santé? Une grosse rage de dents par exemple.
Impossible de le renvoyer sur Terre, puisque déterminer la trajectoire de retour est extrêmement complexe et cela doit être fait à un moment et un endroit bien précis pour pouvoir poser le véhicule de retour là où on le veut. Donc le malade attend plusieurs semaines avant de pouvoir revenir sur Terre?
Il prend des médicaments pendant tout ce temps pour apaiser la douleur?
 salle de chirurgie
Or une rage de dents signifie qu'il y a peut être un abcès en train de se développer, cela peut vite devenir très grave, au point de nécessiter une opération chirurgicale rapide.
Comment cela se passe alors, il n'y a pas de matériel de chirurgie dans la Station spatiale et les astronautes n'ont certainement pas les compétences pour cela.
Comment se fait t'il qu'en 18 ans, aucun astronaute n'a jamais eu de sérieux problème de santé dans les conditions où ils vivent.


Comment les astronautes peuvent-ils supporter de telles conditions de vie pendant plusieurs mois?
équipage sous marinIl a été démontré que des hommes a bord d'un espace aussi confiné qu'un sous marin et sans possibilité d'en sortir, supportent très mal de rester plus 70 jours ensemble. Au delà de cette limite, des tensions suffisamment fortes risquent de se créer et de mettre en péril la vie de l'ensemble de l'équipage
Les astronautes restent souvent plus de 6 mo Ils subissent une apesanteur permanente, ils sont enfermés sans aucune possibilité de sortir respirer de l'air frais, ils n'ont jamais de soleil, ils ne mangent que le nourriture en sachet ou déshydra< Malgré ce qu'on nous montre, ils vivent dans un environnement sale, ils sont sales, portent des habits sales, ils sont à chaque instant dans des conditions de risque extrême, il suffirait d'un petit incident: une panne d'électricité, une fissure dans les parois, une météorite ou un débris de satellite percutant la Station, et la situation deviendrait immédiatement gravissime, voire mortelle.

Mais sur les vidéos, les astronautes sont toujours souriants, font les clowns, ne semblent jamais souffrir des conditions dans lesquelles ils vivent soi disant depuis plusieurs mois.
astronautes sta<<<<tion spatiale


Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.




4 + Les météorites et la Station spatiale.

débris sat<ellites L'espace est parcouru en permanence par des météorites de toutes tailles et de dizaines millions de débris qui sont en orbite autour de la Terre. Ces débris proviennent des restes de lancements de fusées, de collisions entre satellites.
Wikipédia - Nasa
La position et la trajectoire des débris les plus volumineux est connue, mais la majorité sont des objets ne pesant que quelques grammes et se déplaçant à plusieurs kilomètres par seconde.
De plus chaque année la Terre traverse des essaims de météorites où le nombre de météorites est très important, comme les Léonides en 2002.
La vitesse de la Station spatiale est de 28 000 km/h. La vitesse d'une météorite peut dépasser 100 000 km/h, 30 kilomètres par seconde!

station spatiale météorite L'impact d'une météorite de la taille d'un grain de sable correspondrait à l'impact d'une boule de pétanque lancée à 100 km/h. Imaginez les dégats que ça occasionnerait sur les parois de la Station ne faisant que quelques millimètres d'épaisseur. L'air s'échapperait rapidement et les astronautes n'auraient même pas le temps de se mettre à l'abri.
Sur certaines parties, la protection contre les météorites est constituée d'une feuille d'aluminium de 1,3 millimètre d'épaisseur, séparée de la coque de sa Station par une couche de kevlar.
Pensez vous qu'une couche d'aluminium et une de kevlar pourra amortir l'impact équivalent à celui d'une boule de pétanque lancée à 100 km/h? Et comment cela se passe dans les nombreux endroits où il n'y a pas cette protection?
De plus, il n'y a pas de sas entre les modules de la Station. S'il se produisait un trou dans les parois, ce serait impossible d'isoler le module et l'air s'échapperait immédiatement. Alors que tous les sous marins, tous les bateaux d'une certaine dimension, ont des parties que l'on peut fermer hermétiquement pour les isoler du reste.

météorite station spatiale météorite station spatiale Admettons que le risque d'être percuté par une météorite soit très faible. Selon la Nasa il y aurait eu deux impacts et un trou dans un des panneaux solaire.
* Un impact dans l'une des parois de la Station.
* Un autre sur le parebrise de la Navette spatiale.

Bien sûr, rien de grave, les parois ont résisté à ces impacts. Quelle chance, en 18 ans dans l'espace.
Pourquoi il n'existe qu'une seule photo de ces impacts. Pourquoi n'en n'ont ils pas fait plusieurs?
Pourquoi n'ont ils pas fait des vues plus large?

météorites station spatialeDe plus, le flux de micrométéorites, poussières de météorites, est beaucoup plus important. Les impacts sur les parois de la Station spatiale ne causeraient pas de dégats, mais devraient au moins laisser des traces.
impact balle Voici l'impact laissé par une balle de 9mm dans une plaque de métal.
Une micrométéorite de quelques millièmes de grammes se déplaçant à plusieurs dizaines de km par seconde, arriverait avec la même énergie que cette balle et laisserait donc le même impact.
Et il n'y aurait pas une seule trace sur la Station! Pas une seule rayure, pas une seule marque, alors qu'il y a un flux continu de micrométéorites et des dizaines de millions de débris de satellites orbitant à très grande vitesse autour de la Terre.


panneaux solaires station spatiale iss Les panneaux solaires de la Station ont une surface totale de 2500 m² : un demi terrain de foot, et sont fixés sur un film plastique très fin. Eux n'ont aucune protection contre les météorites.
Des poussières de météorites arrivant à plusieurs kilomètres par seconde, passeraient au travers, comme au travers d'une feuille de papier.
Ces panneaux devraient être constellés de trous causés par ces micrométéorites, cela couperait les connexions électriques.
trou panneau solaire Pourtant, ils sont en parfait état de fonctionnement et ne présentent aucun trou. Juste un. Curieux non après 18 ans passés dans l'espace.

Cette photo est visible en entier et en grand, sur le site de l'ESA, European Space Agency.

sortie extravéhiculaire, eva Et ce n'est pas un problème non plus pour les astronautes qui sortent dans l'espace? Ils peuvent rester jusqu'à 6 heures hors de la Station.
Un objet pesant un millième de gramme et arrivant à la vitesse de 30 km/sec, aurait la même énergie qu'une boule de pétanque lancée à 100 km/h.
Mais si l'objet pèse un gramme, il aurait alors la même énergie qu'un poids de 10 kg lancé à ... 1000 km/h!
Comment croire que leur combinaison de plastique qui les protégeraient de tels impacts?
Comment croire que la Nasa laisse les astronautes courir un tel risque?

Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.




5 + Les radiations.

Il y a trois types de rayonnement ionisants:
rayonnements ionisants • le rayonnement α (alpha), arrêté par une simple feuille de papier.
• le rayonnement β (béta), arrêté par une feuille d’aluminium de quelques millimètres d'épaisseur.
• le rayonnement γ (gamma), le plus nocif, il faut une bonne épaisseur de béton ou de plomb pour l'arrêter. Les dégats qu'inflige ce rayonnement à notre corps peuvent être graves, allant de brûlures à différents degrés, jusqu'à une mort plus ou moins rapide. Cela dépend de l'intensité de ces rayonnements, de la nature de ce rayonnement et du temps d'exposition.
Effets sur les humains des rayonnements ionisants.

rayonnement cosmique L'espace est parcouru en permanence par un rayonnement cosmique provenant du soleil, d'étoiles ayant explosées, ou de quasars.
Ce rayonnement cosmique est composé de particules ayant une énergie très élevée. Ce sont essentiellement des noyaux atomiques se déplaçant à des vitesses voisines de la lumière.
Lorsque ces particules percutent un atome, le noyau de cet atome se casse, libère des neutrons qui vont heurter d'autres atomes, les brisant aussi. Et à chaque fois qu'un atome est brisé, il apparaît un rayonnement radioactif α, β et γ.
Ce processus continue tant que l'énergie des particules est suffisante pour briser des atomes. On comprend les dégats que cela peut occasionner à notre corps. Rayonnements cosmiques

ceinture van allen Heureusement ce rayonnement ne nous atteint pas sur Terre, parce que la plupart des particules cosmiques sont déviées ou piégées par le champ magnétique de la Terre formant un bouclier, la Ceinture de Van Allen, de plusieurs milliers de kilomètres d'épaisseur au dessus de nous. Elle commence à 500 km environ au dessus de nos tête et s'étend jusqu'à 60 000 km.
Kelly Smith, ingénieur à la Nasa, explique que les radiations de la ceinture de Van Allen sont un problème et qu'ils font des recherches pour savoir comment le résoudre! Vidéo
Pourquoi la Nasa étudie ce problème maintenant, alors que cela n'en n'était pas un lorsqu'ils ont soi disant envoyé des astronautes vers la Lune.

radiations atmosphère Les particules cosmiques engendrant les rayonnements gammas sont très énergétiques et peuvent avoir une vitesse proche de celle de la lumière: 300 000 km/seconde, soit trois millions et demi de kilomètres par heure!) . Elles traverseraient sans aucune difficultés les minces parois de la Station spatiale, pénétrant dans le corps des astronautes, détruisant les cellules, endommageant gravement les brins des molécules d’ADN.
aurore boréale Lorsque certaines particules traversent malgré tout cette ceinture, elles réagissent avec les molécules dans la haute atmosphère et n'arrivent pas jusqu'au sol.
C'est cette réaction qui cause les magnifiques aurores boréales et australes, visibles dans les hautes latitudes nord et sud de la planète.


Les pilotes d'avion de ligne qui volent à 10 km d'altitude subissent un rayonnement beaucoup plus élevé que nous au sol et sont suivis régulièrement par les autorités médicales. Pourtant ils sont protégés par l'atmosphère qui capte les particules cosmiques résiduelles, diminuant le rayonnement radioactif. Mais le rayonnement 400 km plus haut n'est pas nocif pour les astronautes!
Sur Terre on nous protège avec un épais morceau de plomb pour une radio des dents et les astronautes resteraient plusieurs mois dans l'espace sans subir aucun désagrément?




anomalie magnétique amérique du sud Il y a aussi l'Anomalie Magnétique de l'Amérique du Sud, l'AMAS provenant de la différence entre l'axe de rotation de la Terre et l'axe de son champ magnétique. A cet endroit, au niveau du Brésil sud, la ceinture de Van Allen est très proche de la Terre, à moins de 500 km d'altitude, donc là où orbite la Station spatiale.
Les satellites qui passent régulièrement dans l'AMAS, sont exposés pendant plusieurs minutes à de forts niveaux de radiation et ne réalisent aucune observation lorsqu'ils passent au-dessus de cette région, les risques d'avaries étant trop importants.
Mais ce n'est pas dangereux pour les astronautes dans la Station spatiale? Il parait qu'elle aurait reçu un revêtement particulier pour supporter ces radiations! Il existe donc un revêtement pour protéger des radiations?
Mais alors pourquoi n'est-il pas utilisé pour protéger les satellites qui y sont exposés
Pourquoi n'est-il pas utilisé pour protéger le personnel travaillant dans les centrales nucléaires, ou suite aux accidents nucléaires?




eruption solaire Les tempêtes solaires génèrent un flux de particules à très haute énergie. Durant une éruption solaire, qui peut durer de quelques secondes à quelques heures, la surface du Soleil libère des nuages de plasma qui arrivent à la Terre en 3 jours.
Officiellement la Station est dans le champ magnétique de la Terre faisant office de bouclier contre les rayonnements cosmiques.
Mais pendant une tempête solaire, le flux de particules est beaucoup plus important et traverse ce bouclier. A tel point que cela a déjà mis hors d'état certains satellites. Cela a déjà causé de massives pannes d'électricité sur Terre, comme au Canada en 1989. Eruption solaire

Et cela n'a jamais causé aucun dégât aux composants électroniques de la Station. Cela n'a jamais causé aucun problème aux astronautes?




liquidateurs tchernobyl Les courageux liquidateurs à Tchernobyl ont subi de telles radiations, que soit-ils en sont morts, soit-ils ont subi de graves séquelles pour tout le reste de leur vie.
Les radiations de la ceinture de Van Allen sont des milliers de fois plus importantes que celles de Tchernobyl, mais les astronautes eux vivent plusieurs mois juste sous cette ceinture, sans aucun problème!
Bien sûr on nous affirme que ces radiations sont négligeables.

Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.





6 + C'est impossible de revenir sur Terre

soyouz station spatiale Les astronautes reviennent sur Terre avec le Module de retour russe Soyouz. (photo ci dessous)
Wikipedia - Plus d'infos.
Une fois que les 3 astronautes sont entrés dans le Module, il est écarté de la Station spatiale, puis des moteurs fusées sont allumés pour l'envoyer vers le sol.
Puis il est séparé en 3 parties, seule la partie centrale atterrira, les deux autres parties se consumeront dans l'atmosphère.

Pendant le retour les astronautes ne peuvent absolument rien diriger, pour plusieurs raisons logiques:
ordinateur nasa
* On ne dirige pas un engin de plusieurs tonnes tombant vers la Terre comme on dirige un avion.
C'est le pilote qui dirige l'avion, alors que la trajectoire d'un engin dans l'espace est extrêmement complexe et ne peut être déterminée qu'en effectuant de longs calculs sur ordinateur.

intérieur Soyouz * Avec seulement deux petits hublots latéraux, les astronautes ne peuvent pas diriger. Il y a bien un périscope qui renvoie une image vidéo sur l'écran central.
Mais pensez vous qu'on puisse diriger un engin tombant vers la Terre à la vitesse de 28 000 km/h, qui accélère, qui n'a aucune stabilité, en n'ayant qu'un minuscule écran pour voir où l'on va?
Intérieur du module vu de haut et en objectif très grand angle.

décollage rafale * Un avion Rafale dispose d'un réacteur de 5000 kg de poussée et de plusieurs commandes de direction. Comment les astronautes font-ils pour diriger un engin tombant vers le sol à la vitesse de 28 000 km/h avec 10 petits moteurs de 10 kg de poussée chacun?
D'accord un Rafale doit vaincre la résistance de l'air, alors que le Module Soyouz évolue dans l'espace où il n'y a pas d'air, donc pas de résistance.
Mais le Rafale vole à 1500 km/h, le Soyouz pèse à peine moins lourd et tombe vers le sol à plus de 28 000 km/h. Il a une inertie énorme: comment voulez vous dirigez un engin allant à une telle vitesse avec 10 petits moteurs fusées de 10 kg de poussée chacun!
Comment font-ils pour gérer individuellement la poussée de ces 10 moteurs?

jeffrey williams C'est pour cela que c'est ridicule de les voir feuilleter d'épais cahiers d'instructions. Vidéo
Même si le commandant de bord découvrait une anomalie, il n'aurait pas le temps d'intervenir: une fois qu'il a constaté l'anomalie, il n'a que 20 secondes pour trouver la bonne page de son manuel, lire l'instruction, puis agir sur les commandes, avant que l'engin ne se crashe au sol.



Le Module a la même vitesse que la Station lorsqu'il en est séparé:: 28 000 km/h. C'est une vitesse énorme, les avions de chasse volent à 1300 km/h. Là il s'agit de 28 000 km/h: 7,8 km/sec.
Et le Module doit ralentir jusqu’à atteindre la vitesse d'environ 100 m/sec pour ouvrir ses parachutes et se poser.
soyouz rentrée atmosphère, soyouz rentrée atmosphériqueComment fait il pour ralentir? Il n'a pas de rétrofusées pour cela, il ne peut qu'accélérer en tombant vers le sol.
Selon la Nasa, un plasma se formerait en haute altitude, ralentissant le Module. Comme d'habitude, c'est impossible à prouver.
Mais surtout: pourquoi un plasma pourrait ralentir un objet de plusieurs tonnes tombant à une vitesse de 28 000 kilomètres par heure! En fait, le Module tomberait de plus en plus vite vers la Terre et finirait par se crasher au sol en quelques dizaines de secondes.

soyouz module descente Tout objet en chute libre dans l'atmosphère passe en autoration. Il n'y a qu'un objet en forme d'œuf qui reste stable.
Les parachutistes connaissent ce danger, s'ils ne contrôlent pas leur chute, ils vont tomber en tourbillonnant, et s'ils ne reprennent pas le contrôle à temps, la rotation deviendra si brutale qu'ils perdront connaissance et ne pourront plus ouvrir leur parachute.

Autorotation d'un parachutiste Dans cette vidéo, le parachutiste part en autorotation que pendant deux ou trois secondes et il est à une altitude de 6 km. Imaginez un engin tombant depuis une altitude de 400 km!
Autre vidéo d'autorotation:
Chute libre de Felix Baumgardtner. Le seul humain à avoir sauté de 39 km. A cette altitude il n'y avait pas assez d'air pour le soutenir et il est parti en autorotation, qu'il a réussi à contrôler ensuite, parce qu'il y a toute une procédure à suivre pour arriver à récupérer sa stabilité.

soyouz module descente Comment un engin dont la forme n'est absolument pas aérodynamique. (comparez avec la forme parfaite d'un œuf), tombant de 400 km d'altitude, à une vitesse approchant les 30 000 km/h et sans aucun moyen de contrôle, arriverait à rester stable?
En fait, il tomberait en subissant des mouvements chaotiques tellement violents que cela tuerait les astronautes à l'intérieur. Ceux qui ont fait du parachutisme seront d'accords.

Rien à voir avec la vidéo qu'on nous montre où les astronautes sont tranquillement assis, à regarder le panorama. Ils tombent à maintenant à plus de 30 000 km/h. Vidéo
Remarquez aussi les stries obliques sur le Module, pour montrer les traces de friction de l'air. Comme si cet engin était tombé en gardant toujours le même angle!



Personne ne sait comment se comporterait le Module de retour en chute libre depuis la haute atmosphère, parce qu'il n'existe aucun moyen de faire des tests.
supersonic soufflerie onera * Il y a les souffleries subsoniques permettant d'étudier des avions en taille réelle, mais leur vitesse est inférieure à 1300 km/h. Le Module Soyouz tombe à 28 000 km/h en accélérant.
* Il y a des souffleries hypersoniques; mais les objets étudiés sont fixés, ne mesurent pas plus d'une dizaines de centimètres et leur vitesse reste inférieure à 3000 km/h.
Dans les deux cas, cela n'a absolument rien à voir avec les conditions réelles, où le Module de retour pesant plusieurs tonnes tombe en chute libre vers le sol à la vitesse de 28 000 km/h.

Donc la Nasa a soi disant envoyé des hommes dans l'espace, sans savoir comment se comporte un engin de retour tombant vers le sol à une telle vitesse.
Bien sûr, ils auraient soi disant envoyé des fusées en orbite, avec un Module qui revenait à Terre, mais sans passagers à bord.
Ils auraient ainsi analysé ces modules testés.
Mais on connaît parfaitement TOUTES les fusées qui ont envoyé des objets en orbite autour de la Terre. Ce sont nécessairement des fusées de grandes dimensions, plusieurs centaines de tonnes et cela ne passe pas inaperçu.
On connaît aussi quelles étaient les charges de ces fusées. Or AUCUNE d'entre elles ne comportaient de Module de retour à tester.
On nous dira qu'elles ont été envoyée depuis la Russie d'où on n'a pas ou peu d'informations.
C'est ça. Et quand les américains utisaient Skylab vers 1975, les fusées ne partaient pas de Russie, mais bien des Usa.



bouclier soyouz Le Module de retour entre dans l'atmosphère avec une vitesse tellement élevée, que le frottement avec l'air devrait amener sa température à plusieurs milliers de degrés.
Lorsque des météorites arrivent dans l'atmosphère, elles se consument en quelques seconde, formant les étoiles filantes. Et ce sont de gros blocs de pierre. Imaginez un appareil dont les parois ne font que quelques centimètres d'épaisseur.
Il n'existe aucun produit de quelques centimètres d'épaisseur permettant d'isoler d'une température de plusieurs milliers de degrés.
Dans le Module de retour, chaque astronaute serait rapidement rôti comme un poulet dans un four.



Aucun appareil habité n'a dépassé la vitesse de 7000 km/h.
falcon Htv * L'engin qui aurait atteint la vitesse la plus élevée dans l'atmosphère terrestre serait le Falcon HTV-2. Appareil sans pilote qui aurait atteint la vitesse de 21 000 km/h. Mais l’armée américaine en aurait perdu le contrôle après environ 9 minutes de vol et il s’est écrasé dans l’océan Pacifique.

X43A * Il y a le X-43 A, dont la vitesse de pointe serait 11 100 km/h. Mais c'est aussi un engin sans pilote qui n'atterrît pas: lui aussi a fini sa course dans l'Océan Pacifique. Vidéo.

soyouz kazakhstan Et ces appareils restent de petits engins, profilés pour se déplacer parfaitement dans l'atmosphère raréfiée.
Comparez à la dimension et à la forme du Module Soyouz.

X15 * Le X-15 est le seul avion fusée avec un pilote à bord qui aurait atteint la vitesse de 7200 km/h en 1967. La température de son fuselage serait montée à plus de 1400°, ce qui a causé de nombreux dégâts. Depuis 1967, plus aucun de ces avions n'a été construit.

Mais la Nasa affirme qu'un engin entrant dans l'atmosphère à 28 000 km/h, avec 3 personnes à l'intérieur, arriverait à se poser, en douceur sur Terre. Alors qu'aucun humain n'a réussi à voler à plus de 7200 km/h.



module retour Soyouz Il n'existe QU'UNE seule vidéo prise à travers le hublot du module de retour. Il y aurait eu pourtant plusieurs centaines d'astronautes qui seraient revenus de la Station spatiale avec ce Module. Et une seule vidéo?
Pourtant les caméras comme les Go-Pro prennent peu de place et ont une excellente définition. Et on aurait bien aimé visionner des images de ce que voient les astronautes à travers le hublot pendant le retour.
Mais il n'existe qu'une seule vidéo, et elle ne résiste pas à l'analyse. Vidéo

module de retour soyouz * Pourquoi il n'y a pas le son sur cette unique vidéo? A la place ils ont mis une musique de supermarché. Pourtant la rentrée d'un engin à plus de 28 000 km/h dans l'atmosphère doit faire un bruit impressionnant.
* Pourquoi cette vidéo est si courte? La rentrée dans l'atmosphère dure plusieurs dizaines de minutes, mais la vidéo ne dure que quelques secondes.
* Pourquoi ils ne montrent la Terre que pendant deux secondes? Parce que si la vidéo montrait la Terre plus longtemps, on verrait que c'est un montage.

Parce ce que c'est impossible de réaliser un trucage vidéo ou un bruitage de la rentrée dans l'atmosphère, sans que cela se voit.




module de retour soyouz Pourquoi n'y a-t-il pas des avions en haute altitude pour filmer ce retour dans la haute atmosphère? Cela devrait être un spectacle magnifique.
Pourtant la Nasa sait exactement où doit arriver le module, puisque à peine celui ci s'est posé, arrivent des hélicoptères, des 4x4.
Les vidéos montrent le retour du Module sur Terre ... mais que dans les dernières secondes, lorsqu'il se pose avec son parachute.
Vidéo 1 - Vidéo 2
La Nasa nous montre une quantité incroyable de vidéos à l'intérieur de la Station Spatiale: untel se faisant un sandwich, un autre qui joue de la guitare, l'autre du pipeau, d'autres qui jouent au foot.
Mais il n'ont pas fait UNE SEULE vidéo montrant la rentrée dans l'atmosphère? Sur 140 missions!



soyouz kazaksthan
Chaque Module de retour a atterri à quelques kilomètres du point prévu. On voit systématiquement les hélicoptères, les véhicules arriver en quelques secondes.
C'est impossible d'obtenir une précision avec un engin arrivant d'une altitude de 400 km ayant parcouru plusieurs milliers de kilomètres avant de se poser.
Demandez donc aux parachutistes quelle précision ils obtiennent lorsqu'ils sautent depuis un saut en haute altitude.

Mais il y a trop de paramètres inconnus qui interviennent pour faire atterrir avec précision le Soyouz.
Vous remarquerez que c'est impossible de prouver la véracité de ce schéma. Ils mettent ce qu'ils veulent; point et moment du désorbitage, temps de retour sur Terre etc...
* C'est impossible de déterminer à quel moment il va entrer dans l'atmosphère, parce que limite entre l'espace et l'atmosphère n'est pas précise, comme l'est la limite entre la mer et l'air. (Ce dessin de la Nasa ne montre pas la réalité)
* La densité de l'air varie aussi énormément dans les hautes couches de l'atmosphère, ce qui va aussi influencer sa trajectoire.
* En haute altitude des vents soufflent en permanence à plus de 300 km/h. Et là aussi c'est impossible de déterminer avec précision la vitesse et la direction de ces vents lorsque le Module entrera dans l'atmosphère. Courant Jet.
* Avec un écart de seulement une minute dans l'une des procédures, l'engin se poserait 500 km plus loin que le point prévu. Il faudrait alors plusieurs heures aux hélicoptères et encore plus aux véhicules pour arriver. Pourtant les hélicoptères, les véhicules tout terrain arrivent toujours quelques secondes après l'atterrissage, voire en même temps. Même dans la toundra où c'est impossible de rouler très vite.

Quelle précision extraordinaire. Un engin tombant de l'espace depuis une altitude de 400 km, après avoir glissé dans l'atmosphère sur une distance de 3000 kms et pendant plus de 1 heures. Bravo la Nasa!

En réalité, le Module était lâché depuis un avion en haute altitude avec les parachutes déjà ouvert, puis il se posait comme s'il arrivait de l'espace.

Informations plus techniques sur le retour: Heiwa (en anglais)

Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.




7 + C'est impossible de revenir avec la Navette spatiale

retour navette spatiale, shuttleAvant le Module Soyouz, on utilisait la Navette spatiale ou "Shuttle" pour emmener les astronautes dans la Station spatiale et les ramener à Terre en se posant comme un avion.
L'ensemble de la fusée et de la Navette pèsent au départ plus de 2000 tonnes. La Navette elle seule pèse environ 78 tonnes. Navette - Wikipedia.
Il y aurait eu 135 missions avec cette Navette spatiale. Le programme a commencé en 1981 et a été arrêté en 2011 ... soi disant pour des raisons budgétaires.
C'est plutôt parce que cela devenait trop difficile de cacher la fraude.


retour navette spatiale, shuttle
Pendant toute la mission, la Navette est attachée à la Station.
A la fin de la mission, elle est détachée et redescend vers la Terre, sa vitesse qui est de 28 000 km/h augmente rapidement et elle va parcourir 8000 km avant d'atterrir sur Terre. A ce moment la Navette vole en arrière et doit effectuer un demi tour de 180°.

Pensez vous qu'il est possible d'effectuer un demi tour de 180° avec cet engin pesant 78 tonnes volant à 28 000 km/h en arrière et qui doit impérativement entrer dans l'atmosphère avec un angle très précis, à un endroit très précis, et à un moment très précis. Il faut aussi qu'elle ait quitté la Station spatiale à un moment et à un endroit très précis. Une minute de différence dans les procédures et la Station arrivera à 500 km de point d'atterrissage prévu: en plein océan, s'écrasera dans un désert ou dans une montagne.
navette atmosphère * Si la Navette entre trop à l'horizontale, elle rebondirait sur l'atmosphère et serait renvoyée dans l'espace et ne pourra plus jamais revenir sur Terre. (1)
* Si la Navette entre trop à la verticale, elle accélérerait sa chute, la friction de l'air serait trop importante et elle brûlerait ou se crasherait au sol (2).
* Il faut que la Navette entre dans l'atmosphère avec un angle extrêmement précis de 40°. (3)

fer a repasser navette Comment les astronautes font-ils pour arriver à diriger un engin pesant 78 tonnes, volant en arrière et tombant vers la Terre à une vitesse de plus de 28 000 km/h. Comment changer la trajectoire avec une telle inertie?




retour navette spatiale Très belle photo de la Nasa, de la Navette spatiale entrant dans l'atmosphère, prise depuis la Station spatiale.Photo sur le site de la Nasa
Mais ... pourquoi n'ont-ils pas aussi fait de vidéo de cette rentrée Cela aurait été magnifique.
Peut être parce que ce trucage vidéo est impossible à réaliser, sans que cela se voie...
Et en regardant bien, est ce que cette photo vous semble réelle? N'est ce pas plutôt un montage?




retour navette spatiale, shuttle Selon la Nasa la Navette ralentit en glissant comme un planeur et en effectuant plusieurs lacets en forme de S.
Un planeur peut se ralentir en faisant des lacets, parce que ses ailes s'appuient sur l'air et sont freinées par l'air. Mais en très haute altitude, l'air n'est pas assez dense pour que les ailes s'y appuient. Donc la Navette va rapidement passer en autoration. A cette vitesse, cela serait tellement violent, que cela devrait disloquer les ailes.
-> Ce petit avion, perd une aile alors que sa vitesse n'est que de 100 km/h environ. Mais la Navette pesant 78 tonnes et à une vitesse de 28000 km/h n'aurait aucun problème? Avion

Bien sûr les spécialistes diront qu'on n'a pas les capacités pour comprendre une trajectoire spatiale. Mais quand même: chute libre depuis 400 km d'altitude d'un engin de 78 tonnes, vitesse de 28 000 km/h qui accélère, vol en arrière, etc...



Lorsque la Navette entre dans l'atmosphère, sa vitesse dépasse maintenant les 30 000 km/h, la friction avec les premières molécules de l'air engendrait une augmentation de température de 1600° ... selon la Nasa.
Un avion fusée volant à 4000 km/h, voit la température de ses bords d'attaque passer à plus de 1000°. Et la température de la Navette ayant une vitesse de 30 000 km/h ne serait que de 1600°?
En fait la température extérieure de la Navette dépasserait de beaucoup ces 1600°: ce serait plutôt 5000° et plus.

tuiles navette spatiale La Navette spatiale était recouverte de tuiles en céramique conçues pour absorber de grosses quantité de chaleur d'un côté, sans que la température n'augmente de l'autre côté.
tuiles navette spatiale Comment des tuiles de quelques centimètres d'épaisseur pourraient subir plusieurs milliers de degrés d'un côté et moins de 100° de l'autre côté!
Tuiles navette.

+ Comment ces tuiles étaient-elles fixées sur la Navette? Des rivets fondrait. Aucune colle ne résiste à de telles températures. Si de telles colles existaient, elles seraient utilisées dans l'industrie.
Comment ces tuiles réagissent à la différence de température entre les -150° dans l'espace et plusieurs milliers de degrés en entrant dans l'atmosphère?
+ Comment se fait il que les fenêtres à l'avant de la Navette n'ont pas explosées sous l'énorme pression causée par la vitesse?
Comment ces vitres ont résisté à la température?+ Il n'existe pas de verre supportant de telles températures. Ils disent que c'était du quartz, mais même le quartz fond à 1650°... Tiens, juste la soi disant température de rentrée dans l'atmosphère.

température retour shuttle, navette spatialeComment les pneus en caoutchouc, les vérins et leurs fluides, les dispositifs mécaniques, auraient pu supporter une telle chaleur sans être dégradés? Aucun élastomère ou caoutchouc synthétique ne résiste à des températures de plus de 300°. Or la température de rentrée dépasse plusieurs milliers de degrés. Elastomères
S'ils ont inventé des élastomères spéciaux résistant à de très hautes températures, pourquoi ne les ont-ils pas utilisés ensuite dans l'industrie?

On nous dira que les tuiles protégeaient suffisamment de la chaleur. Bien entendu, personne ne peut vérifier quelle est la température de rentrée d'un engin tombant à 30 000 km/h.




soufflerie avion La Nasa n'a effectué aucun test du comportement de la Navette spatiale pour son retour sur Terre, parce qu'il n'existe aucune soufflerie permettant de faire des tests avec une telle vitesse. La vitesse des souffleries les plus puissantes au monde, qui ont testé le comportement d'avions comme les Boeing, les Airbus, ne dépassent pas les 1200 km/h. Alors que la Navette tombe à maintenant à plus de 30 000 km/h
Les seuls essais ont été effectués avec la Navette installée sur un Boeing volant à environ 900 km/h. Donc à des vitesse 30 fois plus faible.
Bravo la Nasa, quelle rigueur dans les tests: la Navette rentre dans l'atmosphère à la vitesse de 28 000 km/h, mais la Nasa effectue des tests à la vitesse de 900 km/h!
Finalement la Nasa a envoyé un engin dans l'espace, sans savoir comment-il se comporterait au retour!




avion navette Cependant on a vu la Navette se poser 135 fois sur Terre escortée par des avions de chasse. Vidéo
La navette s'est bien posée 135 fois sur Terre ... mais elle ne venait pas de l'espace.
En fait elle était attachée sur un avion et lâchée depuis 10 000 mètres d'altitude. Elle planait un moment puis se posait devant les caméras. Vidéo

On a vu que ce système avait été utilisé pour soi disant tester le comportement de la Navette et donc certainement aussi pour nous faire croire quelle revenait de l'espace. .




retour shuttle Pourquoi est ce qu'il n'y a aucune vidéo, aucune photo de la rentrée de la Navette spatiale dans l'atmosphère, depuis en avion en altitude. Cela devrait être spectaculaire: il n'existe rien.
Ils nous montrent quantité de vidéos des astronautes dans la Station spatiale, mais ils ne peuvent pas nous montrer de vidéo de la Navette entrant dans l'atmosphère terrestre?

retour shuttle Il y a bien cette vidéo on y voit dans une petite fenêtre un vague point blanc montrant soi disant la Navette tombant vers la Terre. vidéo,
Franchement, avec les moyens qu'a la Nasa, ils ne peuvent pas nous montrer des images plus spectaculaires de ce retour?
Ou peut être parce ce que c'est impossible de réaliser des trucages vidéos de ce retour dans l'atmosphère!



retour navette spatiale Il existe des vidéos montrant l'intérieur du cockpit de la Navette avec les astronautes, pendant leur retour sur Terre.
Pourquoi ces vidéos sont d'aussi mauvaise qualité? La Nasa n'avait pas les moyens d'installer des caméras haute résolution dans le cockpit?
Le flou est bien pratique parfois!
Pourquoi le son est d'aussi mauvaise qualité lorsque les astronautes communiquent entre eux? La Nasa n'a pas les moyens d'installer des sonorisations de qualité? Avec un budget de 10 milliards par an?
Pourquoi on n'entend pas le bruit de l'air contre les parois? Pourtant la Navette tombe vers le sol à plus de 30 000 km/h maintenant, et cela ne fait aucun bruit?

retour shuttle Ecoutez le ridicule des interventions à la radio sur cette vidéo.
+ "Regarde la caméra, fais coucou".
+ "J'ai un gant qui est mal mis".
+ "Oh, je peux te voir dans mon miroir", et la radio une voix répond: "Arrête de jouer".
La Navette tombe vers la Terre à plus de 30 000 km/h, il y a quand même un certain danger! Mais les astronautes s'amusent, font des selfies, rigolent!

Là aussi, aucun astronaute n'a pensé à filmer la rentrée dans l'atmosphère à travers les hublots? Quel dommage, encore un fois cela aurait été spectaculaire.

accident navette spatiale Le 28 janvier 1986, la Navette spatiale explosait, tuant ses 7 astronautes. Accident
30 ans plus tard, on en a retrouvé 6, bien vivants, exerçant comme professeurs, avocats, directeurs d'entreprise! Les visages des astronautes sont les mêmes sur les photos, avec juste 30 ans en plus.
C'est impossible de trouver 6 sosies aussi identiques.
Deux de ces personnes, disent qu'ils sont en fait le jumeau de l'astronaute décédés. Mais les recherches ont prouvé que l'astronaute décédé ... n'avait pas de jumeaux!
Vous trouverez tous ces éléments sur cette vidéo édifiante: Astronautes réssucités

Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.




8 + Pourtant la Station se voit depuis la Terre

* Heures de passage de la Station spatiale selon la position de l'observateur. Heavens Above 1
* Position de la Station spatiale au dessus de la Terre. Heavens above 2
* Emission en direct depuis la Station spatiale. Nasa Live Parfois on y voit la Terre vue depuis l'espace, c'est peut être la seule chose de vraie dans tout ce mensonge. Mais le plus souvent on ne voit rien du tout, ou des images fixes sans intérêt.
C'est curieux d'ailleurs pourquoi ne laissent ils pas en permanence des caméras à l'intérieur de la Station pour voir comment vivent les astronautes?
Et lorsque, très rarement, on y voit des astronautes, pourquoi les caméras sont aussi mal placées? Pourquoi les images sont de si mauvaise qualité? Le flou est bien pratique pour cacher les détails.

photo station spatiale Lorsqu'on arrive à voir la Station spatiale depuis la Terre, à l'œil nu, on ne voit qu'un gros point brillant légèrement jaunâtre se déplaçant lentement dans le ciel.

Il faut un télescope suffisamment puissant pour voir plus de détails. photo station spatiale telescope meade Pour réaliser l'image ci contre, il faut un télescope d'au moins 400 mm d'ouverture, disposant d'excellentes optiques, qui doit être utilisé avec un système de pointage, un système de suivi, et nécessitant un certain niveau de connaissance pour l'utiliser. L'ensemble coûte pas loin de 10 000 €.

Même avec un bon télescope, l'image obtenue est floue et il faut la traiter avec des logiciels de retouche vidéo pour la rendre plus nette.

Qu'est ce qui prouve que ce point qui se déplace dans le ciel est une station spatiale avec plusieurs astronautes à bord?
Ce n'est en fait qu'un ballon argenté, en orbite à 400 km autour de la Terre, avec quelques panneaux solaires, quelques caméra filmant la Terre et des émetteurs récepteurs radio... Mais pas un seul astronaute bien sûr. ballon stratosphérique, ballon atmosphère


Vous retrouverez ce chapitre sur cette vidéo.

9 + Cette Station spatiale ne sert à rien!

Quelles avancées technologiques y a t'il eu depuis ce prétendu laboratoire spatial?
Aucune.
Aucune technologie nouvelle n'a été inventée dans cette Station spatiale. On a inventé et développé des technologies sur Terre, puis ils les ont utilisés pour réaliser leur histoire.
Mais rien n'a été inventé ou découvert dans cette station qui ait été suivi ensuite d'un développement industriel.
On nous parle de médicaments produits en apesanteur, mais il n'existe aucun médicament produit dans cette station qui est utilisé pour soigner.

magazine la recherche Il existe bien de nombreuses parutions dans les magazines scientifique, sur les recherches réalisées, soi disant dans la Station spatiale. Liste des expériences
En fait ces expériences bien réelles sont menées en apesanteur dans des avions équipés pour cela, ou dans des fusées sans personne à bord.
Ces fusées montent jusqu'à une altitude de 200 km environ, puis redescendent sur Terre, permettant d'obtenir quelques minutes d'apesanteur, au lieu des 20 secondes avec un avion, et ces vols ne sont pas habités.
Recherches réelles en apesanteur dans des avions ou des fusées, mais certainement pas dans cette prétendue Station spatiale.

colonie lune La Station spatiale serait un laboratoire scientifique pour tester les technologies nécessaires à la conquête de l’espace, installer des colonies sur la Lune ou sur Mars.
Il s'agit plutôt d'un laboratoire pour continuer à exercer leur fraude:
maintenir cette prétendue station en orbite coûte plus de 10 milliards par an, soit 150 milliards de dollars depuis 18 ans.
Et leur affaire n'est qu'à 400 km de la Terre!
Il faut être un peu réaliste: combien cela coûterait pour envoyer plusieurs astronautes sur la Lune à 400 000 km de la Terre? Et sur Mars à 70 millions de kilomètres de la Terre?
Et surtout: pourquoi faire? Il y a peut être des problèmes plus importants et urgent sur Terre que de connaître la géologie de la planète Mars, en fait

Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.




10 + Comment font-ils tous ces trucages?

Les trucages pour obtenir un effet en apesanteur existent depuis longtemps.
gravity, david copperfield, road to the stars
En 1950, Destination Moon était le premier film montrant des astronautes en apesanteur, avec des effets qu'on retrouve aujourd'hui. Destination Moon

En 1957 le cinéma russe réalisait le film "Road to the stars donnant l'impression que les astronautes étaient en apesanteur. Film "Road to the stars".

En 1992, le magicien David Coperfield donnait l'impression de voler dans les airs pendant son spectacle. Il était suspendu à des câbles très fins qui prenaient la couleur du fond de la scène. David Copperfield

Plus récemment, le film Gravity en 2013, se passe entièrement dans une station spatiale et les acteurs donnent en permanence l'impression d'être en apesanteur.

Puisque le cinéma arrive aujourd'hui à obtenir des effets donnant autant l'impression de la réalité, pourquoi la Nasa disposant de beaucoup plus de moyens ne l'aurait pas fait?

Pour obtenir cet effet d'apesanteur, plusieurs techniques sont employées et mixées.
julie payette * Les astronautes sont suspendus par des câbles manœuvré manuellement ou par télécommande. Les câbles sont fixés à un harnais très fins qui épouse le corps de l'astronaute.
Ensuite les câbles seront effacés de l’image avec des logiciels de retouche vidéo.
Ces moyens pour reproduire l'apesanteur sont développées depuis des dizaines d'années au centre de recherches de Langley. On se doute qu'ils ont inventés des machines beaucoup plus perfectionnées, pour donner l'impression que les astronautes sont en apesanteur.
Vidéo 1 - Vidéo 2 - Vidéo 3

julie payette * Les astronautes sont filmés en studio devant un écran vert. Puis avec un traitement informatique, l'écran vert est remplacé par les images que l'on insère. Fond vert
Sur cette image l'astronaute Julie Payette

images de synthèse * Réalisation d'images de synthèse avec de puissantes stations de traitement de l'image. Ci contre on voit un technicien agir sur des images de synthèses de la Station Spatiale.
Computer Generated Imagery
Station spatiale en images de synthèse réalisée en studio.
Même avec nos ordinateurs et quelques logiciels on peut réaliser chez soi de surprenant effets d'apesanteur. Effet d'apesanteur.
Si on peut le faire à la maison avec peu de matériel, on se doute que la Nasa avec de puissants ordinateurs y arrivent encore mieux.

vol en apesanteur, microgravité * Certaines séquences sont tournées dans des avions en apesanteur pendant 20 secondes, (parce que les vols réels en apesanteurs ne peuvent pas durer plus longtemps) puis ces séquences sont reliées entre elle pour donner une impression de continuité.
Vols en apesanteur.
Et enfin, on lie le tout avec des logiciels de traitement de l'image.

astronautes piscine

* Astronautes en piscine. Les images des astronautes en sortie extravéhiculaires sont tournées en piscine, dans de grands bassins équipés pour cela. Ensuite le fond de l'image est masqué et remplacé par un autre fond: la Terre, ou l'espace.
Entrainement des astronautes en piscine - Vidéo1 - Vidéo 2
Selon la Nasa, le but de ces activités officielles en piscine est d'entraîner les astronautes à l'apesanteur.
Cependant entraîner les astronautes en piscine ne sert à rien, puisque les conditions sous l'eau n'ont rien à voir avec les conditions qu'il doit y avoir dans l'espace.
* Par exemple l'eau ralentit les mouvements. Encore plus quand on est coincé dans une épaisse combinaison. Alors que dans l'espace sans air, les mouvements ne sont pas ralentis. La Nasa a donc créé l'idée que les astronautes doivent avoir des mouvements très lents. Mais dans l'espace, en apesanteur, il n'y aucune raison que les mouvements des astronautes soient lents.
* Les outils qu'utilisent les astronautes dans la piscine sont soumis à la gravité. Ce qui ne serait pas le cas dans l'espace.

Articles et vidéos expliquant comment sont réalisés les trucages de films en apesanteur.
Vidéo 1
Vidéo 2
Explications du film Gravity"
Explications des trucages du film Martian.

Il y a toute une industrie derrière tout cela, pour pouvoir fournir autant de vidéos, de documents, de rapports. Et une quantité de personnes employées à maintenir ce mensonge!
Site Nasa

C'est impossible de vérifier ce qu'ils nous affirment, ce qui est contraire à toute démarche scientifique. Par exemple, c'est impossible de vérifier que les parois de la Station résiste à des impacts de météorites, parce qu'on ne sait pas lancer des objets à des vitesses de plusieurs dizaines de km/sec.

Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.




11 + Comment tromper autant de monde?

Voici la partie la plus délicate:
Comment se fait il que jamais personne n'a parlé? Des dizaines de milliers de personnes travaillent tous les jours, en ce moment, sur cette histoire. Plus de 500 astronautes seraient soi disant allés dans l'espace. Et jamais personne n'a parlé? Liste des spationautes
Les astronautes donnant des conférences semblent sincères. Cela se verrait s'ils mentaient avec le nombre de vidéos qui sont réalisées, presque tous les jours. Leurs familles, leurs proches finiraient par avoir des doutes et cela finirait par se savoir.
Conférence Thomas Pesquet Aout 2016

La seule explication serait la programmation mentale. Avec des techniques appropriées et sur quelqu'un consentant, on peut changer sa perception de SA réalité: il voit et vit autre chose que ce qu'il y a réellement.
Le fascinateur canadien Messmer est un spécialiste, il y a aussi le français Jean Emmanuel Combe de Street Hypnose et bien d'autres. Ces techniques sont utilisées pour soigner, pour s'amuser, mais aussi pour manipuler.
Et c'est ce qu'ils font avec la Station spatiale.
Un spectateur se prend pour Rocky
Une femme voit tout le monde nu.
Une ado ne peut plus bouger.

astronaute sélection On ne devient pas astronaute en étant inscrit à Pole Emploi! il faut remplir des conditions très strictes et les sélections sont sévères. En 2010 il y a eu 9000 candidats...un seul a été retenu.
Ces sélections comportent de nombreux tests psychologiques qui vont aussi déterminer si le candidat a le profil pour cet emploi. On se doute qu'ils vont retenir quelqu'un obéissant et docile.

programmation mentale
Entre toutes les activités qu'il doit effectuer pour réaliser sa future mission dans l'espace, le futur astronaute subit une programmation mentale progressive pour le rendre totalement soumis, manipulable. Peut être qu'on lui fait avaler quelques pilules spéciales pour faciliter ce traitement.
Le mensonge ne lui est jamais révélé.

Juste avant le décollage de la fusée, peut être qu'on lui fait une piqure pour l'endormir. En tout cas il est maintenu dans un état second pendant toute la mission et bien sûr, caché dans un endroit secret
Il est éveillé, conscient, mais il voit autre chose que cette réalité. Même lorsqu'il est filmé suspendu à des cables, il pense être dans la Station spatiale.
A la fin de la mission il est placé dans le module de retour qui est laché depuis un avion en haute altitude. Et l'astronaute est persuadé d'avoir passé plusieurs mois en orbite autour de la Terre.
C'est le seul moyen pour expliquer ce trucage. Ou alors ce sont des menteurs professionnels et ils sont très forts. C'est possible aussi.

500 euros L'astronaute reçoit un salaire de 9000€ par mois, sans avoir vraiment besoin de travailler. Même s'il commençait à avoir des doutes, pensez vous qu'il va parler? Salaire astronaute.
La Nasa dépense plus de 10 milliards par an pour ce mensonge, payer 560 astronautes ne représente que 0,6% du budget annuel pour la Station spatiale. Budget de la Nasa
On se doute aussi que si un astronaute, ou un employé, tentait de dire la vérité, la Nasa et les autres agences spatiales disposent d'assez de moyens pour le faire taire, d'une façon ou d'une autre. Il y a tant d'argent derrière tout cela qu'une vie humaine ne compte pas pour eux.

Les dizaines de milliers de salariés travaillant sur ces missions ne se posent pas de question, parce qu'ils sont persuadés que la Station spatiale existe.
Ils sont aussi persuadé que des astronautes sont allés sur la Lune, que la bombe atomique existe.
Ceux qui savent ne disent rien parce que s'ils parlaient, ils perdraient leur emploi et seraient bannis à vie de leur activité, ne trouveraient plus de travail. Tous préfèrent se taire car ils ont un bon salaire et une situation confortable. Ou une famille à nourrir, des crédits à rembourser.
Ceux qui savent et qui parlent sont une infime minorité et sont considérés comme "complotistes". Dans le passé on disait "hérétiques" et ils étaient brûlés vifs.

théorie du complot, complotisme D'ailleurs, c'est possible que dans peu de temps on interdise ce genre de site pour écarter les internautes de notre dangereuse propagande.
Faites des sauvegardes!




Ce sont dix milliards de dollars qui sont détournés chaque année, 150 milliards de dollars depuis 18 ans pour ce mensonge.
Imaginez ce que l'on pourrait faire dans le monde avec cette somme.
Et il s'agit de notre argent, l'argent provenant des impôts qu'on paye. Parce qu'il n'y pas que la Nasa, il y a aussi l'Esa, l'Agence Spatiale Européenne. Rocosmos, l'Agence spatiale Russe. La 国家航天局, Agence spatiale chinoise.

Toute cette industrie donne des salaires confortables à des dizaines de milliers de personnes dans le monde. On comprend qu'ils n'ont pas trop envie de se poser de questions.

pesquet, thomas pesquet, astronaute français
Ils font maintenant la promotion de prochains voyages habités vers la Lune et vers Mars.
Le 15 novembre 2016, "l'astronaute" français Thomas Pesquet s'envolera vers la Station spatiale... A suivre de près!

On ne pourra jamais les arrêter, mais on ne se fait plus avoir par leurs histoires à dormir debout.
coyotte bip road runner


Vous retrouverez ce chapitre dans cette vidéo.

12 + Liens vers d'autres sites.

Aucun site français n'a étudié en détail ce mensonge. En anglais, il existe une quantité d'infos à ce sujet: "hoax ISS, hoax space station" et de nombreuses vidéos.

site heiwa * Heiwa: Site donnant des explications très techniques. (en anglais)
Depuis 2012, l'ingénieur Anders Bjorkman propose 1 million d'euros à qui lui prouvera que les voyages habités dans l'espace sont réels! Personne n'a encore gagné.
Merci à Anders pour son travail.

site clues * Clue Forum: Forum très complet étudiant de nombreuses anomalies de la Station. (en anglais)
Vous trouverez aussi un fil sur les voyages vers la Lune et d'autres sujets très actuels.



En espérant que cette page vous a intéressé.
Faites passer le message!

...